Guide Des Vins De France

Edition du 03/03/2020
 

Champagne de VENOGE

Splendide

De VENOGE


Pour Gilles de la Bassetière, “actuellement, Champagne Louis XV brut 2008 se goûte remarquablement bien, de la fraîcheur, de la richesse et de l’élégance. C’est un Champagne qui pourra se garder très longtemps. C’était la première fois que nous ne faisions pas de fermentation malolactique, cela garde une belle fraîcheur. La grande nouveauté en 2019 est le lancement le 31 mars d’une cuvée spéciale en l’honneur du 130e anniversaire de la Tour Eiffel. Nous avons obtenu la licence Tour Eiffel, c’est d’ailleurs la première fois que la Tour Eiffel accorde une licence pour faire un Champagne. Ce sera un brut élaboré à partir du Champagne Princes de Venoge avec l’image de la Tour Eiffel apposée sur la carafe. La carafe correspond d’ailleurs tout-à-fait à la forme de la Tour Eiffel, c’est un brut avec 1/3 de Pinot noir, 1/3 de Chardonnay et 1/3 de Pinot meunier. J’avais cette idée en tête depuis une dizaine d’années, car j’ai toujours pensé que la bouteille avait la forme de la Tour Eiffel et, en plus, il se trouve que Champagne de Venoge était partenaire en 1889 pour l’Exposition Universelle qui a vu naître la Tour Eiffel, donc c’est historique ! La vendange 2018 a été exceptionnelle, en quantité et en qualité, c’est du jamais vu de mémoire de vigneron ! Une année vraiment incroyable, nous allons faire du millésime Louis XV. Les Suites du 33, nos chambres d’hôtes, ont toujours autant de succès, nous sommes passés de la notation 9.3 à 9.5 sur booking, ce qui est une très bonne note. Champagne de Venoge va être également partenaire du Musée du Champagne à Epernay qui ouvrira ses portes en 2020, c’est dans la continuité de notre démarche œnotouristique.”

   

Champagne de VENOGE

Président : Gilles de la Bassetière
46, avenue de Champagne
51200 Épernay
Téléphone : 03 26 53 34 34

Email : infos@champagnedevenoge.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Robert KLINGENFUS


Cinq générations de passionnés : Guillaume Klingenfus s’installe à Molsheim en 1863, il acquiert les premiers arpents de vignes. Charles Klingenfus né en 1886, grâce à la qualité des vins produits, devient fournisseur officiel d'Ettore Bugatti constructeur de la célèbre marque à Molsheim. Antoine Klingenfus né en 1927, vraie cheville ouvrière, crée la marque Pur Sang avec le Gewurztraminer Bugatti en 1963. Robert Klingenfus né en 1959, développe les ventes à l'export, et est secondé, par Guillaume, 5e génération. “En 1998, précise Robert Klingenfus, j’ai adhéré à l’association Tyflo (viticulture raisonnée intégrée) et mis en pratique des mécanismes naturels pour élaborer des vins équilibrés avec l’empreinte : du millésime, et du terroir. Avec Guillaume, nous avons créé notre première cuvée de vin naturel sans sulfites en 2012. Nous avons investi dans une cave écologique, à faible production d’oxygène et de carbone. Aujourd'hui nous sommes certifiés HVE (Haute Valeur Environnementale) mise en place par l’Union Européenne pour une agriculture durable.” “L’année 2018 est marquée par mon arrivé en octobre sur le domaine, nous précise Guillaume Klingenfus, le fils de Robert, et surtout par un millésime exceptionnel, que nous allons proposer à la vente en 2019. Il est bien équilibré, riche, aromatique, d’une belle concentration et d’un agréable croquant. Nous avons fait le choix d’acquérir 7 ha afin d’apporter la totalité du domaine a 25 ha. Ce sont des terroirs en particulier (fleckstein, immerschenberg..), nous souhaitons donner une identité à nos vins, et développer des cuvées parcellaires. Nous avons aussi cette nouvelle cuvée “Complantation Terre Rouge”, composé à 30% de Riesling, 30% de Pinot Gris et le reste en Gewurztraminer.” On excite ses papilles avec leur Pinot Blanc Signature 2017, vif comme il se doit, intense au nez, de bouche savoureuse et complexe, avec des notes de fleurs et de fruits frais, à déboucher sur des noix de Saint-Jacques au fenouil ou une blanquette de saumon. Beau Gewurztraminer Signature 2017, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, un vin harmonieux comme sait l’être le Riesling Signature 2017, franc et fruité, aux senteurs de pomme, de fumé et de fleurs blanches, de bouche persistante, avec des notes minérales en finale, que l’on retrouve également dans ce Pinot Gris Grand Cru Bruderthal 2016, tout en structure et parfums (genêt, pêche), de finale complexe, ample et persistante, un vin vraiment racé. Beau Riesling Grand Cru Bruderthal 2016, où la suavité s’allie à une fraîcheur d’une jolie intensité, avec des senteurs minérales et florales complexes, un vin qui s’accorde bien avec les crustacés. Quant au Gewurztraminer Grand Cru Bruderthaul 2015, il est riche, subtil au nez comme en bouche, de jolie robe brillante, au nez de fleurs et de miel, tout en complexité d’arômes, un vin épicé, très fin, très marqué par son terroir. Excellent Sylvaner Clos des Chartreux, marqué par son terroir calcaire à flanc de colline, développe des arômes d’agrumes et de petites fleurs, a des nuances de noisette et de poire au palais, un vin tout en bouche persistante et fine. Le Pinot Noir Signature 2015, aux arômes puissants de fruits noirs et de violette, un vin ample et très chaleureux. Le Crémant blanc, issu de cinq cépages (Pinot noir, Pinot gris, Pinot blanc, Pinot Chardonnay, Riesling), est une réussite, tout en finesse, aux notes d’aubépine et d’amande, de belle complexité aromatique, de mousse vive.

Marie-Antoinette et Robert Klingenfus
60, rue de Saverne
67120 Molsheim
Téléphone :03 88 38 07 06
Email : alsace-klingenfus@wanadoo.fr
Site personnel : www.robert-klingenfus.com

Clos JEAN


Au sommet de son appellation. La famille exploite deux propriétés : Clos Jean et le Château de Rondillon depuis 7 générations. Les deux vignobles situés sur les coteaux au centre de l’appellation Loupiac offrent une topographie et une exposition sud sud-ouest de tout premier plan. Les cépages classiques (Sémillon, Sauvignon et Muscadelle) offrent des vins d’une belle complexité en bouche. Vendanges manuelles par tris successifs, vinification avec maîtrise des températures, élevage en cuves avec léger passage en barriques... Clos Jean est un vignoble de 20 ha (80% Sémillon, 20% Sauvignon). Dans cette belle chartreuse du XVIIIe siècle, avec une cour intérieure, l’ambiance est reposante et sereine. Les chais sont très traditionnels, où l’authenticité du début du XXe siècle côtoie le modernisme du XXIe siècle. Voilà un superbe Loupiac Clos Jean 2015, où s’entremêlent des nuances de miel, d’abricot confit et de brioche, d’une douce onctuosité, un vin ample, classique, aux nuances de coing, de miel et de fruits confits en bouche, qui mêle finesse et structure et s’associe, notamment, à un veau à la crème ou des Saint-Jacques aux poireaux. Le Loupiac Petit Clos Jean 2015, est plus vif, vraiment excellent, tout en bouche, avec ces nuances de pomme et de fumé, mêle suavité et finesse, est à prévoir, lui, avec un riz au lait ou une soupe d'abricots. Goûtez le Sublime de Clos Jean 2011, concentré, complexe et velouté, au nez de rose, intense au nez comme en bouche, légèrement miéllé, très riche et très fin à la fois, et le Bordeaux rouge Clos Jean 2015, corsé, de belle robe soutenue, tout en bouche, fin et charnu à la fois, avec des arômes de fruits mûrs, classique de ce beau millésime.

Lionel Bord

33410 Loupiac
Téléphone :05 56 62 99 83
Email : vignobles.bord@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignoblesbord.fr

Domaine de ROSIERS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le vignoble de Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie s'étend sur trois communes : Saint-Cyr-sur-Rhône, Ampuis, Tupin-et-Semons, sur la rive droite du Rhône dans le département du Rhône, sur des terrasses granitiques très escarpées couvertes d'une couche silico-calcaire en Côte blonde, d'argile et oxyde de fer en Côte brune. Le climat est continental modéré, sec et chaud l'été, avec des pluies régulières les autres saisons. Environ 200 ha de vignobles en gradins sur des pentes de 40%, et divisé entre : la Côte brune (sol argileux de couleur plus foncée) donnant des vins rouges très fermes de lente évolution et de grande longévité (Vaillères, Côte Rosier, Turque, Pommière, Chevalière, Côte Boudin); la Côte blonde (sol plus léger) donnant des vins plus souples (La Mouline, Châtillonne, Grande Plantée, Grands Cols). Un domaine de 8 ha, qui possède cette force évidente du terroir associée à une très grande régularité qualitative et à des prix très mesurés quand on connaît la difficulté de produire ce type de crus. Reprise et installation sur le Domaine familial depuis le mai 2013 de Maxime Gourdain, le neveu de Louis Drevon et petit-fils d’André Drevon. “Quantitativement et qualitativement, 2018 a été une superbe année avec une maturation parfaite, nous précise Maxime Gourdain. Les rouges sont structurés, puissants , ils ont des tanins fondus et accessibles. Les blancs sont remarquables par leur fraîcheur. Nous vendons en 2019, les 2016 puis les 2017 au milieu de l’année. Une nouvelle cuvée en IGP 100% Syrah des collines rhodaniennes 2016 puis 2018 au 2e semestre.“ On se régale avec ce superbe Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie Drevon 2014, qui développe un nez de griotte et de cassis mûrs, c’est un vin dense et complexe, très parfumé, dominé par les fruits macérés et le poivre, de robe pourpre soutenu, riche en bouche. “Produite depuis 3 générations, la cuvée Classique rebaptisée depuis le millésime 2013 Drevon, en référence au travail d'André et Louis Drevon sur le domaine, est notre cuvée traditionnelle. Elle est le fruit de l’assemblage de nos différentes parcelles, vinifiées et élévées séparément durant 18 mois en fûts dans le chai à barriques du domaine afin de valoriser au mieux chacune de leur caractéristique, avant d'être réunies pour apporter le bénéfice de leurs différents terroirs à cette cuvée.” Le 2013, est classique, au nez présent avec des senteurs de violette et de pruneau, c’est un vin chaleureux et gourmand, toujours très typé, aux notes de cuir et d’humus en finale. Goûtez le Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie Cuvée Cœur de Rose 2014, caractéristique de la Syrah se développant sur les terroirs micaschisteux des sols bruns de l'appellation, 50% de barriques neuves, complexe, dominé par les fruits macérés, de robe pourpre soutenu, il est très structuré, puissant, aux arômes subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, avec des tanins soyeux, un vin concentré mais tout en distinction. “Produite depuis le millésime 2011, la cuvée Cœur de Rose est une sélection de 5 fûts à la fin de l’élevage de 18 mois pratiquée sur les Côte-Rôtie_definition.html"class="lexique" target="_blank">Côte-Rôtie du domaine. Ainsi nous cherchons à créer une cuvée d’assemblage restreinte, gardant la même trame et le même esprit que notre cuvée principale tout en souhaitant la concentration des arômes et de la structure afin de donner naissance à une cuvée de garde par excellence mettant en valeur tout le potentiel du millésime.” Belle cuvée parcellaire Besset 2014, qui fleure la prune et les épices, aux tanins amples, de bouche pleine, aux nuances de fruits des bois et des notes giboyeuses. Il y a également ce Condrieu 2015, pur Viognier, sol de granit décomposé, 25% de barriques neuves, minéral à souhait, riche en bouquet, très harmonieux, aux notes de fruits secs et de fleurs, d’une finale longue avec d’agréables notes d’agrumes, parfait sur un loup au sabayon d'anis ou des tagliatelles aux truffes et foie gras, notamment.

Maxime Gourdain
3, rue des Moutonnes
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 11 38 et 06 71 73 57 71
Email : domainederosiers@gmail.com
Site : www.vinsdusiecle.com/rosiersdrevon
Site personnel : www.domaine-de-rosiers.fr

CHATEAU MOURGUES DU GRES


En piémont des Costières de Nîmes, le Château Mourgues du Grès est niché entre vignes, garrigue et vergers. Cette biodiversité est précieuse dans notre démarche en agriculture biologique. Dans la cour du domaine, le cadran solaire « SINE SOLE NIHIL » (Rien sans soleil), évoque la recherche d’une belle maturité. Le terroir de galets charriés par le Rhône participe par sa minéralité à l’équilibre du vin. Les vinifications sans sulfites confèrent davantage de pureté et d’éclat du fruit. Un léger apport et une filtration légère à la mise en bouteille assurent la stabilité du vin. François Collard ingénieur agronome et œnologue, fait ses premières armes au Château Lafite-Rothschild dans le Médoc, et regagne l'exploitation familiale en 1990. Il souhaite révéler ce terroir, la pureté du fruit et la fraîcheur des arômes. Son épouse Anne, le rejoint en 1995, pour le seconder dans cette aventure. Nous avons dégusté et apprécié ce Costières-de-Nîmes rouge Terre d’Argence 2016, au nez de violette et de fruits rouges surmûris, un vin ferme et dense, de robe pourpre soutenu, aux tanins structurés mais souples. Ainsi que cet IGP Pont du Gard blanc Terre d’Argence 2017 vieilles vignes de Viognier et Petit Manseng, avec une touche de Rousssane, qui dégage de subtils arômes d’amande et de tilleul, suave en bouche mais de caractère vif, d’une jolie finale.


1 055, Chemin des Mourgues du Grès
30300 Beaucaire
Téléphone :04 66 59 46 10
Email : chateau@mourguesdugres.com
Site : mourguesdugres
Site personnel : www.mourguesdugres.com


> Nos dégustations de la semaine

Château PRADEAUX


Le château est entré dans la famille Portalis en 1752, et compte 25 ha dont 20 plantés en vigne. C?est Arlette Portalis, et sa mère Suzanne, qui viennent, pendant la guerre de 39-45, réhabiliter le domaine détruit par l?occupation. Aidées par le Baron Leroy, fondateur de l?INAO, elles vont se lancer dans l?aventure du Bandol et du Mourvèdre. Cyrille est le seul descendant et Arlette lui a transmis, avec les terres, la passion du Bandol. Depuis 1985 il est le seul vinificateur du château Pradeaux, le chantre du travail authentique de la terre, l?héritier de la passion du Mourvèdre et de son élevage patient en foudres de chêne.
À son tour, il transmet le virus à ses fils Etienne et Edouard, qui l'épaulent dans le secteur commercial et pour la culture.
Selon Étienne Portalis, ?l?année 2018 fut compliquée, un mois de Mai pluvieux, le mildiou tout le temps de la macération, une maturité difficile à obtenir, plus la grêle de Juin, tout cela a entrainé une perte de production (- 15%). Néanmoins, les vins restants ont beaucoup de matière. En vente : en rouge, château Pradeaux 2014, Le Lys 2014, et le Bandol rosé 2018.?
Superbe Bandol rouge Le Lys de château Pradeaux 2014, le Mourvèdre, fortement majoritaire, est associé au Cinsault ou au Grenache en fonction des millésimes, élevage en foudre de chêne sur environ 2 ans, un grand vin charnu comme on les aime, de couleur pourpre, très parfumé (cassis, épices, cuir), bien corsé, bien typé, d?excellente évolution.Le Bandol rouge 2014, est d?une belle couleur grenat pourpre, aux notes discrètes de sous-bois, de poivre et de mûre, alliant charpente et rondeur, un vin chaleureux et bien épicé en bouche. Excellent Bandol rosé 2018, fidèle à lui-même, très parfumé, est sec et gras à la fois, de bouche savoureuse, parfait sur une cuisine épicée, comme des crevettes flambées ou un tajine de veau aux fèves et artichauts

Cyrille Portalis
676, chemin des Pradeaux
83270 Saint-Cyr-sur-Mer
Tél. : 04 94 32 10 21
Email : contact@chateaupradeaux.com
www.chateau-pradeaux.com


Château PAILLAS


Au sommet. Les vignes, plantées sur une parcelle de 27 ha, s?étendent en demi-cercle autour du chai (82% de Cot, 16% de Merlot et 2% de Tannat) et ont une moyenne d?âge de 36 ans. Formé au Jurassique (il y a 150 millions d?années), le sol du vignoble s?est dégradé en surface sur une très faible épaisseur au fil des millénaires pour devenir de la pierraille calcaire peu friable enrobée d?argile parfois recouvert de ?terres rouges? venant du massif central, très riches en fer. Puis par son micro climat : Le Château Paillas, par sa position sur le plateau, bénéficie des effets du vent (qui concentre les raisins), et évite les brouillards matinaux de la vallée. Enfin, en légère pente au sud, les vignes profitent au maximum de l?ensoleillement ce qui permet un affinement de la maturité. Après 18 mois, toutes les cuves sont assemblées en une seule cuvée avant la mise en bouteilles.
Tout en bouche, ce Cahors 2012, de belle robe brillante, dense, aux nuances de fruits macérés, où s?entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d?humus et de réglisse, de bouche savoureuse et corsée. Le 2011 associe finesse et concentration, aux tanins puissants et soyeux à la fois, au nez intense où s?entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse. Le 2010 est de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe, aux arômes de fruits à noyau, de garde, bien entendu. Superbe 2009, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, riche et gras, de garde.

Famille Lescombes
Scea de Saint-Robert
46700 Floressas
Tél. : 05 65 36 58 28
Email : info@paillas.com
www.paillas.com


Château BOSSUET


Le vignoble, créé et planté par Yvon et Pâquerette Dubost en 1975, est situé sur des terres exceptionnelles, uniquement composées de cailloux et de graves, limitrophe de Lalande de Pomerol et Montagne-Saint-Emilion. La propriété de 9 ha, située à 70m d'altitude, exposée au sud-ouest, a des vignes vieilles de 30 ans en moyenne. Le vignoble n'est pas désherbé chimiquement mais travaillé régulièrement. Enfin, dans le souci de préserver la qualité de nos vins, les vendanges sont intégralement faites à la main, avec égrappage total. L'encépagement à prédominance de Merlot noir (65%) est complété par du Cabernet franc (17,5%) et du Cabernet-Sauvignon (17,5%).
Evidemment, on est bien au sommet de son appellation avec ce superbe Bordeaux Supérieur 2016, vendanges manuelles, triage pendant le ramassage, vinification traditionnelle..., il a une belle robe pourpre, un vin au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, de bouche charnue et poivrée. Le 2015, qui développe un nez intense où s?entremêlent la griotte et l?humus, est un vin corsé, mêlant distinction et structure, finement tannique, tout en bouche, parfait sur une pintade aux lardons et au céleri ou un rôti de magrets de canards, notamment. Le 2014 est corsé, aux tanins amples, soyeux et très bien équilibré́s, un vin au nez intense (mûre, groseille, épices...), de bouche souple, de bonne garde. Le 2012 est un vin de robe soutenue, bien charnu, complexe et subtil à la fois, dominé par les petits fruits rouges mûrs et les sous-bois.
Séduisant Bordeaux blanc Château Pâquerette, 65% de Sauvignon, 25% de Sémillon et 10% de Muscadelle, au nez de fleurs fraîches et de petits fruits secs, suave, tout en persistance aromatique, tout en souplesse, un vin charmeur. Même propriétaire que le Pomerol Château Lafleur du Roy.

Dubost et Fils

33500 Catusseau
Tél. : 05 57 51 74 57
Email : contact@chateaux-dubost.com
fr.chateaux-dubost.com



> Les précédentes éditions

Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018

 



Château LAUDUC


Château de CHANTEGRIVE


Domaine Benoît BADOZ


Étienne OUDART


Château La FLEUR GRANDS-LANDES


Michel TURGY


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Le LOGIS de la BOUCHARDIERE


MOYAT-JAURY-GUILBAUD


LES VINS GEORGES DUBOEUF


Jean-Marie NAULIN


Domaine de la COMBE AU LOUP


Domaine CHARBONNIER


Château LAFARGUE


Clos BELLEFOND


Domaine de POUYPARDIN


Sylvain MOSNIER


Château HAUT-MACÔ


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château BÉCHEREAU


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château BOURGUET


Château TRONQUOY-LALANDE


Francis BLANCHET


Château FAUGAS


Château REDORTIER


Michel MORILLEAU


Maison MOLLEX


Guy LARMANDIER


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Château de VALOIS


Domaine Émile CHEYSSON



CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE DE L'AMAUVE


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE GOURON


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales