classement et millesimes
vins du siècle

GUIDE DES VINS DE FRANCE

boutiques Amour du Vin
Guide des Vins
 

Le Guide du vin, les Sélections des meilleurs vins

Edition du 08/05/2008


Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 À MEURSAULT, LE FABULEUX CLOS DES PERRIÈRES

Rare

Clos des PERRIÈRES

Dans un terroir hors du commun, le Clos des Perrières est le rival des plus grands blancs de Bourgogne, développant une richesse exceptionnelle de ses vins et leur grande aptitude au vieillissement. Un cru hors normes qui passionne Michel Bardet et ses sœurs, descendants d’Albert Grivault.


Dans le vignoble de Meursault, on le remarque de suite, une entité exceptionnelle, un bijou rare, un hectare ou presque... (94 ares 52 centiares très exactement) clos de mur. En effet ce Clos situé au sein des Perrières possède le grand privilège de l’appellation spécifique “Meursault Clos des Perrières”. C’est un vin fondamentalement “Meursault Perrières”, très long en bouche d’une grande puissance avec beaucoup de minéralité. On apprécie ses arômes délicats de noisette et d’amande, de miel d’acacia, de fleurs blanches, d’une très grande finesse et d’une rare complexité, qui se développe admirablement en vieillissant. Appelé quelquefois par le passé, Clos Royal, il appartint jadis aux Marquis de Latroche successifs de sa création jusqu’en juin 1878 où il fut acheté par Albert Grivault. Avec son élégant portail d’époque Louis XV et son mur de clôture d’un mètre cinquante de haut, il a conservé le caractère originel des Clos bourguignons. Le terroir, sur la partie haute est situé géologiquement sur un affleurement de calcaires olithiques et sublithographiques (bathonien inférieur) et sa moitié basse se trouve sur le haut de la zone des colluvions (sols brun rougeâtre à débris cryoclastiques) celle qui reçut le maximum de délithages des couches supérieures marneuses, c’est là que se situent les vignobles les plus fins de la côte. La terre est relativement profonde de 1 à 2 m, très pierreuse et d’un jaune particulier qui témoigne de sa composition argilo-limoneuse-sableuse. Géologiquement exceptionnel, ce terroir spécifique comprend assurément les composantes majeures de la typicité du Clos des Perrières. Le Clos bénéficie d’une très bonne exposition, plein sud/sud-est, au centre du “climat” des Perrières et à l’abri des vents dominants dans un relief de coteaux, un atout climatique indispensable et supplémentaire qui participe à la réussite régulière des millésimes. Le rendement faible intensifie la concentration et la richesse aromatique des vins. Les vendanges et les vinifications sont conduites par Michel Bardet et ses sœurs, descendants d’Albert Grivault et copropriétaires associés. Le vin est élevé en fûts de chêne, la mise en bouteille est faite au domaine, une petite production qui reçoit de très nombreuses distinctions et appréciations élogieuses des différents guides. Un vin de longue garde (15 à 40 ans) avec une très grande complexité et un bouquet tout en finesse. “Comme le 2006, le millésime 2004 est une très belle année en Bourgogne, précise Michel Bardet, qui réunit les qualités des millésimes 2001 et 2002. Ce millésime 2004 n’a pas la puissance du 2002, c’est un vin plus élégant, plus en subtilité, un grand vin très classique c’est le terme juste pour désigner le 2004, nous n’avons fait aucune correction, l’acidité et le sucre (13,3°) étaient naturels. Le 2005 est un vin tout en puissance avec même une certaine fermeté qui devrait disparaître après quelques mois de bouteilles. Ce sera un millésime de très grande garde. Les vins en 2004 sont très savoureux très fins et délicats, les rouges sont bien typés, ils “pinotent” c’est-à-dire que le cépage du Pinot Noir s’exprime parfaitement bien. Ce sont des vins très fruités, d’un rouge clair typique des beaux Bourgogne, tout en dentelle.”

   

À MEURSAULT, LE FABULEUX CLOS DES PERRIÈRES


Michel Bardet
7, place du Murger
21190 Meursault
Téléphone : 03 80 21 23 12
Télécopie : 03 80 21 24 70
Email : albert.grivault@wanadoo.fr


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

de TELMONT

Le sympathique Bertrand Lhopital est le digne héritier de cette maison familiale. “Nous commercialisons actuellement le 1999, nous dit-il, un très grand millésime. Nous observons une petite différence entre la capsule ou le bouchon de liège. On s’aperçoit que le vieillissement, que ce soit avec la capsule ou le bouchon de liège, ne s’effectue pas au même rythme. Avec le bouchon de liège le vieillissement semble s’accélérer puis s’arrête à un certain palier alors qu’avec la capsule, il s’effectue de façon continue. Deux phénomènes différents : la conduite d’un vieillissement en bouchon liège comme notre Cuvée Or est plus délicat nous avons osé et le pari est réussi, cela nous encourage à continuer. On retrouve dans la Cuvée Consécration des arômes de grillé, de cassonade, de crème brûlée, de torréfaction. Dans la Cuvée Or 1735, bouchée liège, on obtient des arômes plus puissants, plus complexes, en bouche, le palais est flatté par des senteurs de fruits rouges ce qui pourrait sembler aberrant dans un pur Chardonnay. C’est surtout la grande complexité et la longueur qui s’imposent suivi d’un joli fruité et d’une belle fraîcheur. Nous sommes en train d’étudier l’accord du Champagne et des desserts avec un pâtissier parisien, à Montmartre, Arnaud Larher, meilleur ouvrier de France. C’est une question que me posent souvent mes clients, ce n’est pas évident, en fin de repas, de trouver le Champagne et le dessert à marier idéalement. Nous sommes en train de travailler sur ces accords vins/mets, nous avons opté pour un champagne Rosé, quant au dessert, rien n’est encore décidé.” Vous aimerez donc comme nous ce Champagne cuvée Grand Couronnement brut 99, issu exclusivement du Chardonnay sélectionné dans les meilleurs crus et lieux dits de la fameuse Côte des blancs, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, une cuvée puissante, avec cette suavité en bouche caractéristique. Exceptionnelle Cuvée O.R. 1735, Millésime 99, de belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de fruits mûrs, de brioche et d’abricot frais, très équilibré, ample, de mousse soyeuse, un vin dense, complexe et subtil à la fois, très parfumé en finale, un grand vin. Très belle cuvée Consécration 99, pure Chardonnay encore, issue d’un vieillissement de plusieurs années en cave, une vinification particulière où le chêne s’harmonise avec le vin, un Champagne dense et charpenté, très fruité, de belle mousse persistante, riche et très équilibré. Le Blanc de blancs brut 2002, subtil assemblage de Chardonnay exclusivement, au nez très intense de pomme mûre et de fleur d’oranger, de bouche chaleureuse, charnue et ample, avec une texture crémeuse et souple. Remarquable Champagne Grand Vintage brut 2001, tout en bouche, fin, parfumé, à la mousse élégante, avec des connotations de fruits frais, très charmeur comme ce Grand rosé brut, Chardonnay majoritaire élaboré à partir d’une sélection minutieuse de 15% Pinot noir, de belle robe, un vin classique et distingué, de bouche très fruitée. La cuvée Grande Réserve brut est raffinée et complexe, aux nuances de pêche, de beurre frais, d’amande, avec une finale intense et très persistante, subtilement épicée. Goûtez le Coteaux Champenois cuvée Insolite 2003, pur Chardonnay, fermentation en fûts de chêne dont 1/3 neufs, élevage en fûts avec batonnage une fois par semaine durant 14 mois, alliant finesse et charpente, harmonieuse. Formidable rapport qualité-prix-plaisir

Bertrand et Serge Lhopital
1, av de Champagne
51480 Damery
Téléphone :03 26 58 40 33
Télécopie :03 26 58 63 93
Email : info@champagne-de-telmont.com
 

G. BOUTILLEZ-VIGNON

Un excellent Champagne Blanc de blancs, au nez subtil et persistant (brioche, agrumes), complexe comme cette Grande Réserve Premier Cru, une cuvée puissante, florale et dense, très agréable en bouche par sa persistance aromatique, un Champagne qui fleure le tilleul, de bouche suave. Excellent brut rosé Premier Cru (75% Chardonnay, 25% Pinot noir), très équilibré, de mousse abondante, tout en arômes (mûre, fraise), d’une belle harmonie en bouche, tout en fruité et finesse.


26, rue Pasteur
51380 Villers-Marmery
Téléphone :03 26 97 95 87
Télécopie :03 26 97 97 23
Email : boutillez-vignon@wanadoo.fr
 

CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE

Au sommet. Cette cave de premier ordre vinifie environ 15% de la production. Un vrai coup de cœur pour leur Pouilly-Fumé Tonelum Vieilles Vignes 2005, fort bien élevé en fûts de chêne, de bouche riche et ample, avec des nuances de pain grillé, alliant finesse et persistance, un vin ferme, frais et suave, où s’entremêlent en bouche des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, qui conjugue intensité et souplesse. Leur Pouilly-Fumé Les Moulins-à-Vent blanc 2006 est de jolie robe brillante, tout en distinction, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur en bouche. Leur Pouilly-sur-Loire Les Moulins-à-Vents 2006, racé, marqué par son terroir qui lui transmet des notes minérales, aux accents de citron et d’agrumes, est de bouche puissante et persistante, à ouvrir sur une langouste. Goûtez aussi le Coteaux-du-Giennois Les Tuileries 2006, très réussi.

Directeur : Christophe Denoël
Les Moulins-à-Vent, BP 9
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 39 10 99
Télécopie :03 86 39 02 28
Email : caves.pouilly.loire@wanadoo.fr
 

VIGNOBLES FRANCOIS MUHLBERGER



Robert Muhlberger
1, rue de Strasbourg
68120 Wolxheim
Téléphone :03 88 38 10 33
Télécopie : 03 88 38 47 65
Email : vignoblesmuhlberger@vinsdusiecle.com
Site : vignoblesmuhlberger
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
À MEURSAULT, LE FABULEUX CLOS DES PERRIÈRES

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
de TELMONT
G. BOUTILLEZ-VIGNON
CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE
VIGNOBLES FRANCOIS MUHLBERGER

SAINT-EMILION-SATELLITES : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr



Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :

A LIRE





 ANNONCES


A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


SAINT-EMILION SATELLITES
SATELLITES SAINT-EMILION

Les meilleurs vins de Montagne, Puisseguin, Lussac ou Saint-Georges se retrouvent dans le Classement des “Satellites” de Saint-Émilion, et proviennent de terroirs spécifiques, limitrophes ou rapprochables d’autres sols d’appellations plus prestigieuses, ce qui leur permet de devenir de grands vins à part entière.

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
CHEVALIER-SAINT-GEORGES
ROC DE CALON
ROUDIER
VIEUX CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ
BÉCHEREAU
CÔTES DE BONDE
GRANDE-BARDE
JURA PLAISANCE
VIEUX MONTAGNE
VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
BELLEVUE
GRAND-CORMIER
HAUTE-FAUCHERIE
LAFLEUR GRANDS-LANDES
DES MOINES
PUYNORMOND
TOUR MONT D'OR
VIEILLE TOUR MONTAGNE
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

CHÊNE-VIEUX
HAUT-SAINT-CLAIR
VAISINERIE
BEL-AIR
GONTET-ROBIN
MOULIN-LISTRAC
BORIE DE L'ANGLAIS
ERMITAGE GARENNE
TUILERIE DES COMBES

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

CHÉREAU
MACQUIN
MAYNE-BLANC
MOULIN DE GRENET
POITOU
TOUR DE GRENET
TOUR DE PAS SAINT-GEORGES
LA GRENIÈRE
TROQUART
CROIX DE CHOUTEAU
DUMON-BOURSEAU
HAUT-BELLEVUE
HAUT-MILON
HAUT-PIQUAT
(HAUT-TROQUART)
LA JORINE
(VIEUX FOURNAY)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
(CLOS LES AMANDIERS*)
(FRANC-BAUDRON)
(MONTAIGUILLON*)
SAINT-JACQUES-CALON*
GRAND-BARIL
(HAUT-LAPLAGNE*)
(PIRON*)
(VIEUX CHÂTEAU CALON)
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(LANBERSAC*)
PRODUCTEURS RÉUNIS*
(ABBAYE)

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

LA BERGÈRE*
CROIX DE RAMBEAU
(LION-PERRUCHON*)
(MOULIN LA BERGÈRE)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
(MAISON NEUVE*)
(PUY RIGAUD*)
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

SATELLITES SAINT-EMILION

IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement). Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. Comme dans l’ensemble des autres Classements, cela ne remet bien entendu pas en cause le très haut niveau qualitatif du vin le plus réputé (et donc le plus cher). Il esiste également une hiérarchie interne à chaque catégorie, qui décline donc tout naturellement le Classement, les “Premiers” des Troisièmes Grands Vins Classés par exemple étant très proches de la catégorie supérieure.
Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe.
* Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure.
(--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes.
© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 01/05/2008
Edition du 24/04/2008
Edition du 17/04/2008
Edition du 10/04/2008
Edition du 03/04/2008
Edition du 27/03/2008
Edition du 20/03/2008
Edition du 13/03/2008
Edition du 06/03/2008
Edition du 28/02/2008
Edition du 21/02/2008
Edition du 14/02/2008
Edition du 07/02/2008
Edition du 31/01/2008
Edition du 24/01/2008
Edition du 17/01/2008
Edition du 10/01/2008
Edition du 03/01/2008
Edition du 27/12/2007
Edition du 20/12/2007
Edition du 13/12/2007
Edition du 06/12/2007
Edition du 29/11/2007
Edition du 22/11/2007
Edition du 15/11/2007
Edition du 08/11/2007
Edition du 01/11/2007
Edition du 25/10/2007
Edition du 18/10/2007
Edition du 11/10/2007
Edition du 04/10/2007
Edition du 27/09/2007
Edition du 20/09/2007
Edition du 13/09/2007
Edition du 06/09/2007
Edition du 30/08/2007
Edition du 23/08/2007
Edition du 16/08/2007
Edition du 09/08/2007
Edition du 02/08/2007
Edition du 26/07/2007
Edition du 19/07/2007
Edition du 12/07/2007
Edition du 05/07/2007
Edition du 28/06/2007
Edition du 21/06/2007
Edition du 14/06/2007
Edition du 07/06/2007
Edition du 31/05/2007
Edition du 24/05/2007
Edition du 17/05/2007
Edition du 10/05/2007
Edition du 03/05/2007
Edition du 26/04/2007
Edition du 19/04/2007
Edition du 12/04/2007
Edition du 05/04/2007
Edition du 29/03/2007
Edition du 22/03/2007
Edition du 15/03/2007
Edition du 08/03/2007
Edition du 01/03/2007
Edition du 22/02/2007
Edition du 15/02/2007
Edition du 08/02/2007
Edition du 01/02/2007
Edition du 25/01/2007
Edition du 18/01/2007
Edition du 11/01/2007
Edition du 04/01/2007
Edition du 28/12/2006
Edition du 21/12/2006
Edition du 14/12/2006
Edition du 07/12/2006
Edition du 30/11/2006
Edition du 23/11/2006
Edition du 16/11/2006
Edition du 09/11/2006
Edition du 02/11/2006
Edition du 26/10/2006

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html