Guide Des Vins De France

Edition du 09/05/2017
 

MONTROSE AU SOMMET

Excellence

Château MONTROSE

Au sommet.


Nous avons aussi étudié le phénomène de première grappe, celle qui est au plus près du pied de vigne, et, pour la deuxième grappe, la plus éloignée, nous avons déterminé que le niveau de maturité était plus précoce sur les premières grappes que sur les secondes, nous récoltons ainsi en deux temps pour attendre la maturité optimale de chaque grappe. Toujours dans cette optique de précision et d’augmentation de la qualité, nous vinifions séparément, travaillons les vins de presse en réduisant volontairement les durées de cuvaison et rajoutons les meilleures presses. Tous ces efforts ont pour vocation de permettre à nos vins ayant une structure déjà très précise de gagner en élégance et en complexité, et de permettre à notre grand terroir de s’exprimer au mieux. Cela se remarque notamment dans le 2014, un vin d’une grande pureté. Le 2015 est un millésime qui donne des vins puissants, très élégants, avec beaucoup de fruit, de finesse, aux tanins très aboutis, la qualité sera supérieure au 2014, il se rapprochera, à mon avis, de la qualité du 2010. Toute notre équipe, que ce soit dans les vignes ou les chais, a fait un énorme travail de précision qui donne des résultats tangibles, et c’est très encourageant. Nous avons équipé notre cuvier de cuves de plus petite capacité afin que notre maîtrise de l’ultra-parcellaire soit perceptible. Nous sommes passés de 20 lots de vins finis à 50, ce qui nous permet d’avoir une palette importante pour les assemblages de nos différents vins, un peu comme la palette d’un peintre…” Dégusté sur place, ce Saint-Estèphe 2014 (fin des vendanges 30 Octobre, grande sélection des parcelles), développe un nez puissant où s’entremêlent le poivre et les fruits noirs, une matière dense, intense, savoureuse, un grand vin, très prometteur. Le 2013, aux tanins serrés mais soyeux, un vin classique, ample, solide, grâce à des conditions sélectives extrêmes et... son terroir, qui fait la différence dans ces millésimes difficiles.  Le 2012, souple mais intense, riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample en bouche grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, harmonieux aux papilles, est un vin d’excellente évolution et long en bouche. Le 2011, d’une grande typicité, puissant, savoureux et très parfumé (fruits rouges surmûris, cannelle, cuir), est riche en couleur, aux tanins amples et fins, gras, corsé, tout en bouche, de belle garde. Le 2010 est l’un des plus jolis vins de la région, très puissant, où couleur, concentration d’arômes, structure et finesse sont associées dans ce superbe millésime, de robe profonde, aux tanins très fermes et savoureux à la fois, un vin racé où s’entremêlent les nuances de violette, de groseille, de cacao, de garde.  Formidable 2005, qui se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, de base tannique importante et très équilibrée, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, la mûre et les sous-bois, à savourer sur des rognons et ris de veau aux champignons ou un chapon rôti aux pommes farcies au lard. On poursuit avec le second vin, La Dame de Montrose 2014, ample, riche, structuré et puissamment parfumé (fraise des bois, épices) au nez comme au palais, un vin corsé et tout en bouche. Excellent 2012, solide, complexe, intense, avec des arômes de fruits confits et d’épices, de bouche onctueuse, aux tanins veloutés et présents. Le 2011 associe structure et charnu, avec des notes de fruits rouges mûrs, de cannelle et de fumé, des tanins soyeux et souples, tandis que le 2010, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe où dominent la griotte et la cannelle, associe rondeur et structure. Très joli 2008, classique du millésime, où se mêlent fraîcheur et intensité, très aromatique.

   

MONTROSE AU SOMMET

Famille Bouygues - Gérant : Hervé Berland

33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 12
Télécopie : 05 56 59 71 86
Email : chateau@chateau-montrose.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
BUNAN (b) (r)
FONTCREUSE (Cassis) (Bl) (r)
LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
L'OLIVETTE (Bl) (r)
PRADEAUX (r)
TERREBRUNE (Bl) (r)
La CHRÉTIENNE (r)
VANNIÈRES (r)
COTES-DE-PROVENCE

SUMEIRE (r)
JAS D'ESCLANS (Bl) (r)
RASQUE (Bl) (r)
POURCIEUX (Bl) (r)
MONTAUD (Bl) (r)
MAIME (Bl) (r)
RIOTOR (r)
VAUCOULEURS (Bl) (r)
BERNE (bl)
JACOURETTE (r)
ROUËT
SAINT ROMAN D'ESCLANS (r)
BERTRANDS
JASSON (r)
MESCLANCES
TOURNELS
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
THUERRY (CV)
CAMAÏSSETTE (C. Aix) (bl) (r)
LOOU (CV) (Bl) (r)
TRIANS (CV) (Bl) (r)
LAFOUX (CV) (b) (r)
VALLONS FONTFRESQUE (CV) (b) (r)
BEAUPRÉ (r)
La GRAND'VIGNE (CV)
BARBEBELLE (C. Aix) (r)
OLLIÈRES (CV)
AUTRES APPELATIONS

MAESTRACCI (Corse) (Bl) (r)
PERALDI (Corse) (Bl) (r)
A RONCA (Corse) (b) (r)
GENTILE (Corse) (b) (r)
TOASC (Bellet) (Bl) (r)
TORRACCIA (Corse) (Bl) (r)
ANGLADE (IGP)
CULOMBU (Corse)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
DUPUY DE LÔME*
SAINT-LOUIS (Ca)
CANADEL
COTES-DE-PROVENCE

DIABLES (r)
La JEANNETTE
SANGLIERE
VALENTINES
DRAGON (Bl)*
LEOUBE
VALCOLOMBE (Bl) (r)
FONT DU BROC
SAINTE-LUCIE
TERRE DE MISTRAL (Bl) (r)
(PEYRASSOL)
REAL MARTIN
CLOS DES ROSES (r)*
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
CHABERTS (CV)*
FONTAINEBLEAU (CV)
PIGOUDET (C. Aix)
ROSE DES VENTS (CV)
VAL DE CAIRE
SAINT JEAN LE VIEUX (CV)
AUTRES APPELATIONS

ALIVU (Corse)*
PERO LONGO (C)*
VINCELINES (Bellet)
GRANAJOLO
TEDDI (Corse)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

COTEAUX D'AIX/DES BAUX
CARTERON SAINT-TROPEZ
(SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
AUTRES APPELATIONS

(DALMERAN)

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine ALARY


Un Domaine familial de père en fils depuis 1692, de 25 ha, composé de terres argilo-calcaires caillouteuses. C’est aujourd’hui Denis Alary qui dirige ce domaine à taille humaine, dont l’esprit vigneron a toujours été la base. La propriété se situe entièrement sur la commune de Cairanne, avec 3 terroirs différents qui permettent une subtilité dans les assemblages en fonction des millésimes. Les vins sont élevés dans le respect du terroir et de l’environnement avec des pratiques culturales très appropriées à la nature, en Bio. Vendanges manuelles, tri de la vendange à la vigne et à la cave, éraflage, pigeage. Élevage une partie en cuves et une partie en foudres et demi-muids... Ce Cairanne rouge L’Estevenas 2013 est de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, un vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d’humus et de réglisse. Le Cairanne rouge La Brunote 2012, avec des tanins fondus, au bouquet complexe où se mêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, est bien expressif de son terroir. Très typé également, le Cairanne blanc L’Estevenas 2015, Clairette et Roussane sur des coteaux argilo-calcaires exposés au Sud, allie structure et vivacité à la fois, un vin aux nuances de citron, de pain grillé et de chèvrefeuille, à déboucher sur un saucisson à l'aïl ou des spaghettis à la carbonara, par exemple. Le CDR rouge La Gerbaude 2014, Grenache, Syrah, Carignan sur des terrasses de garrigues, sols argilo-calcaires recouverts de galets, est un vin structuré, de robe intense, parfumé (fruits frais, humus...), légèrement poivré en finale, comme l’IGP Vaucluse rouge L’Exclus d’Alary, 50% de Counoise et 50% de Syrah, à l’originalité certaine, puissant en bouche, aux tanins plus ronds, aux notes de cassis, un vin de bouche mûre.

Denis Alary
La Font-d'Estevenas - Route de Rasteau
84290 Cairanne
Téléphone :04 90 30 82 32
Télécopie :04 90 30 74 71
Email : alary.denis@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainealary
Site personnel : www.domaine-alary.com

H. GOUTORBE


Vignoble de 22 ha, plantés à majorité de Pinot noir (75%), Chardonnay (22%) et Pinot meunier (3%). Cette entreprise familiale, est située à Aÿ, village grand cru réputé au cœur de la Champagne, à 3 kms d'Epernay. La création de vins de Champagne a suivi l'activité de pépiniériste viticole, tradition familiale depuis le début du siècle dernier, qui est le premier maillon de la chaîne du Champagne. Émile Goutorbe était déjà pépiniériste quand son fils Henri est né à Aÿ en 1922. René Goutorbe poursuit le développement du vignoble depuis les années 1970, et s'occupe de l'élaboration des cuvées, avec la même passion que ses enfants Elisabeth, Bertrand et Étienne, qui participent au renom de notre vin et de sa région. Le souci de sélectionner les meilleurs plants en fonction de leurs caractéristiques génétiques et des parcelles permet d’apprécier la qualité des raisins cueillis à la main. Après un pressurage lent et une vinification parcellaire en cuves Inox avant assemblage, la deuxième fermentation se fait en bouteilles qui sont conservées dans les caves anciennes au moins trois ans sur lies. L’accueil est chaleureux avec Nicole, l’épouse de René, ainsi qu’avec leurs enfants. Tout en bouche, leur Champagne brut Cuvée Prestige Premier Cru, Pinot noir (75%) complété par du Chardonnay, est caractéristique de la puissance aromatique de son cépage majoritaire, un vin puissant, vineux mais fin, corsé et fruité, équilibré et rond. Excellent Champagne Millésimé 2006, fort bien élevé, qui associe richesse aromatique et persistance, ample et dense, avec ces notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale. Le Blanc de noirs Grand Cru Aÿ dégage un nez subtil et persistant marqué par les fruits jaunes et le fumé, un Champagne de jolie mousse, aux arômes de noisette et de pain grillé, tout en bouche persistante. Goûtez leur Champagne Spécial Club Grand Cru 2005, très charmeur, une cuvée dominée par une élégance persistante en bouche, à la fois très fine et mature, alliant rondeur et nervosité, tout en nuances d’arômes, à déboucher sur des quenelles de brochet, le brut Tradition, avec des connotations de noisette et d’abricot sec, de mousse fine, une cuvée intense et typée, et leur excellent Coteaux Champenois Grand Cru Aÿ, avec des senteurs intenses de fruits surmûris et d’épices, un vin de très bonne bouche, parfumé (prune, violette...), charpenté comme il le faut, tout en saveurs. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Famille Goutorbe
9, rue Jeanson
51160 Aÿ
Téléphone :03 26 55 21 70
Télécopie :03 26 54 85 11
Email : info@champagne-henri-goutorbe.com
Site personnel : www.champagne-henri-goutorbe.com

RUHLMANN-SCHUTZ


De génération en génération, depuis 1688, le domaine s’est agrandi à près de 30 ha de vignes, dont une grande part de Grands Crus et lieux-dits, le savoir-faire des hommes s’est affirmé et la réputation des vins élargie. Christine et Jean-Victor Schutz, Laurence et André Ruhlmann, ont réussi à faire fructifier l’héritage légué par Jean-Charles Ruhlmann. “Nous sommes vignerons en Alsace, nous dit Antoine Ruhlmann, mais, avec l’arrivée de la nouvelle génération, nous avons décidé de nous diversifier en produisant un vin des Corbières. Nous avons acheté un vignoble de 16 ha, Château Valmont, à Peyriac-de-Mer, près de Narbonne, nous replantons afin d’avoir un vignoble d’une trentaine d’hectares d’ici quelques années. Nous allons présenter le 2016, certains lots continueront leur élevage en barriques et ne seront disponibles qu’en 2018. On note un bel équilibre entre acidité et fruit, c’est un vin très riche, très séduisant, pour notre premier millésime, c’est une réussite. Pour nos vins d’Alsace, le 2016 est une bonne année, le vin présente une belle acidité, les vendanges étaient un peu plus tardives que d’habitude, mais, globalement, c’est un très bon millésime et nous sommes ravis.” Excellent Pinot gris Tête de Cuvée 2016, tout en délicatesse en bouche, d’une bonne persistance aromatique, de bouche vive. Le Pinot noir cuvée Mosaïque, avec cette robe grenat soutenu, de bouche corsée, aux tanins puissants et fins à la fois, fleure bon les fruits mûrs et les épices, à déboucher avec une poule faisane aux choux ou un canard laqué pékinois. Le Riesling Vieilles Vignes Cotteau du Blettig, de belle robe, au nez de petits fruits, mêle souplesse et fraîcheur en bouche, tout en rondeur. Superbe Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2015, médaille d’Or aux Gewurztraminer du Monde, très typé, au nez de fumé, qui dégage une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité en finale. Joli Riesling Granit S 2014 (coteau Schlossberg), aux senteurs de noisette et de rose, d’une jolie finesse, alliant rondeur et vivacité en bouche. Le Crémant d’Alsace brut Ruhlmann est gourmand, à dominante de fleurs blanches et de noisette, de bouche puissante. Le Crémant d’Alsace rosé Ruhlmann Harmonie de Rosé est tout en nuances d’arômes, avec cette bouche dense et persistante où l’on retrouve la fraise des bois, de mousse persistante. Chambres d’hôtes.


34, rue Maréchal Foch
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone :03 88 92 41 86
Télécopie :03 88 92 61 81
Email : vins@ruhlmann-schutz.fr
Site personnel : www.ruhlmann-schutz.fr

DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


Ce domaine familial fut créé en 1978 par Jean-Louis et Evelyne Fougeray, par acquisition et fermage de vignes dans de prestigieuses appellations bourguignonnes de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune. C’est en 1999 que Patrice Ollivier le gendre, a repris la direction ainsi que la vinification du Domaine. Le vignoble s’étend aujourd’hui sur 17 ha de Marsannay La Côte jusqu’à Puligny-Montrachet, notre dernière acquisition. Les bouteilles dégustées sont particulièrement savoureuses. Il y a ce grand Bonnes-Mares 2011, l’un des vins les plus séduisants de ce millésime, d’une belle robe de couleur intense et soutenue, d’un très bel équilibre en bouche, riche et concentré, un grand vin ample, racé, avec ces notes caractéristiques de petits fruits rouges frais, d’épices et de truffe, très prometteur. Le Marsannay Les Saint Jacques rouge 2011, parfumé, aux tanins fermes et fondus à la fois, légèrement épicé comme il se doit, est très représentatif de ce terroir particulier, d’excellente évolution. Le Marsannay rouge Les Favières 2011, aux tanins souples, aux notes subtiles de fruits rouges mûrs (cerise, cassis) et d’humus, est un vin ample et de jolie charpente, très persistant, de très bonne évolution. Le Marsannay blanc Les Aiges Pruniers 2012, fin et riche à la fois, aux notes complexes de pêche et de noix, de mousse très abondante, est charmeur et chaleureux, tout en finesse d’arômes.  Superbe Chambertin Les Seuvrées 2011, de robe profonde, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes d’épices, de cuir, de truffe, un vin d’une grande structure, avec des tanins veloutés mais denses, d’une très belle finale, de garde, très racé. Le Fixin rouge Clos Marion 2012, au nez délicat (mûre, cassis), de bouche subtilement épicée, un vin qui allie puissance et souplesse, de très bonne évolution comme le Savigny-lès-Beaune rouge Les Golardes 2011, qui est une réussite, un vin gras et coloré, intense, aux nuances de petits fruits macérés. Le Fixin blanc Clos Marion 2012 est dans la lignée, de bouche savoureuse comme ce Savigny-lès-Beaune blanc Les Golardes 2011, suave en bouche, harmonieux, aux arômes de fruits blancs et de lis, d’une jolie richesse aromatique en finale.


44, rue de Mazy
21160 MARSANNAY-LA-COTE
Téléphone :03 80 52 21 12
Télécopie :03 80 58 73 83
Email : fougeraydebeauclair@vinsdusiecle.com
Site : fougeraydebeauclair
Site personnel : www.fougeraydebeauclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Vignobles COUNILH et Fils


Plusieurs jolies bouteilles appréciées cette année, dont le Graves rouge 2011, de belle robe pourpre, bouche puissante, fin mais charnu, parfumé (griotte, humus...), un vin où l'intensité s'allie à la souplesse (10,50€), très réussi comme ce beau 2010, à dominante de fruits frais et d'humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois, une réussite, de robe intense, au nez persistant, très équilibré en bouche, corsé et dense (12€). Le 2009, riche au nez comme en bouche, tout en finesse, aux tanins présents et savoureux, est légèrement épicé comme il se doit. Très séduisant Graves Blanc sec 2012, de bouche finement florale comme il se doit, avec des petites notes de pamplemousse et de lis, d'une belle harmonie, tout en finesse. Le Cérons 2006, tout en bouquet, fin et savoureux, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé, un vin qui s'accorde très bien sur une viande blanche (13,50€). C'est bien bon, et cela évite toute hésitation.

51-53, route des Graves
33640 Portets
Tél. : 05 56 67 18 61
Fax : 05 56 67 32 43
Email : counilhetfils@aol.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Veuve CLICQUOT


Groupe LVMH. Le vignoble de Veuve Clicquot représente 515 ha dont 485 ha en production, qui assurent l'approvisionnement en raisins de la Maison. Il se répartit dans les meilleurs crus avec 12 des 17 Grands crus et 19 des 44 Premiers crus.
On est bien au sommet avec ce Champagne La Grande Dame 2004, dense, de bouche persistante, un grand vin subtil, ample, qui mêle structure et distinction, aux notes complexes de fruits secs et de pain grillé en finale, superbe sur un turbot poché sauce hollandaise, par exemple. Remarquablement savoureux, le Veuve Clicquot La grande Dame rosé 2004, de bouche légèrement épicée comme il se doit, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d'abricot, est d'une grande harmonie, envoûtant par sa subtilité d'arômes. Le Vintage 2004, de robe jaune doré, allie puissance et structure, aux arômes de fruits cuits et d'épices, d'une longue finale complexe, d'une belle maturité et d'une séduisante longueur en bouche, idéal sur des Saint-Jacques. Le Vintage rosé 2004 présente un nez délicat dans lequel on retrouve l'élégance et la fraîcheur, avec une touche de cerise complexe et fondue. Très réussi également, le Veuve Clicquot brut, d'une jolie complexité aromatique aux nuances de citron et de miel, est de robe très brillante, de jolie mousse, très finement crémeuse comme le Veuve Clicquot brut rosé. On aurait donc tort de s'en priver.

Clos TRIMOULET


Au sommet. De forte personnalité, les frères Appollot, Alain et Joël, continuent donc d’appliquer la même philosophie que leur père, Guy Appollot. Des vignerons qui s’adaptent à leur terroir et savent en tirer le meilleur vin possible, grâce à l’anticipation, au sens d’observation et à leur grande expérience. Chaque année, ils essayent de tirer la quintessence du millésime, avec humilité, s’effaçant devant la Nature, qui reste reine. “C’est quand on rentre du très bon raisin que l’on fait du très bon vin” !
“Nous perpétuons la tradition familiale, nous précise Alain Appollot, et privilégions les terroirs. Nous nous investissons beaucoup personnelle- ment pour offrir des vins à des prix très intéressants, notre rapport qualité-prix est imbattable, nous tenons à rester dans cette gamme de prix, c’est notre philosophie au Clos Trimoulet, car nous tenons à ce que le plus grand nombre de consommateurs ait accès à notre vin, à notre appellation de Saint-Émilion Grand Cru. Nous préférons produire des vins de plaisir, nous sommes contre les vins hyper concentrés, notre vin est apprécié et accompagne très bien tout le repas, notre récompense, à nous vignerons, est de voir une bouteille vide, ainsi le vin a plu !
Notre 2014 est encore à l’élevage, nous le mettrons en bouteilles au printemps. Nous sommes très contents de ce millésime. Le vin est long en bouche, bien équilibré, arômes de fruits noirs bien présents, c’est vraiment un vin très aromatique c’est ce qui le caractérise, au joli potentiel de garde, vraiment un très bon vin, une belle réussite. Pour le millésime 2013, nous avons fait une sélection importante, c’est un joli vin plaisir, pas de grande garde, plutôt un vin agréable à déguster dès à présent, très plaisant, qu’il ne faudra pas attendre trop longtemps. Nous l’avons moins boisé pour respecter l’équilibre du fruit.”
C’est vrai que leur Saint-Émilion GC 2013, d’ailleurs médaille d’Argent Bordeaux, se goûte parfaitement, de robe rubis profond, généreux, un vin persistant au nez comme en bouche, tout en finesse, aux tanins fins, aux connotations de cassis mûr et de truffe en finale, à prévoir avec des côtelettes d'agneau aux aubergines frites ou des cèpes à la béarnaise (13,60 €). Remarquable 2012, médaille d’Or Bordeaux, coloré et très parfumé, d’une jolie concentration en bouche, aux notes de fruits rouges et de réglisse, charnu, aux tanins bien soyeux mais bien riches (14,20 €).
Le 2011, lui aussi médaille d’Or Bordeaux est excellent, parfumé (humus, griotte, mûre), tout en bouche, aux tanins amples, au nez complexe (violette, fraise des bois), alliant souplesse et charpente, chaleureux (14,50 €). Superbe 2010, médailles d’Argent Concours Bordeaux 2012 et vignerons Indépendant 2010, millésime très apprécié dans la lignée du 2009, un vin d’une très belle concentration, très élégant et d’une belle finesse, très équilibré, aux arômes de fruits très l’élégance qui dominent. Beau 2009, médaille d’Argent au Challenge international du vin 2011, aux senteurs de fruits rouges, de cuir et de sous-bois, bien en bouche, puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, de garde comme le 2008, médaille d’Argent au concours vignerons Indépendants, au bouquet subtil où règnent le pruneau et les épices, mêlant souplesse et structure, et je vous incite à le déboucher sur un pavé de bœuf façon Rossini ou des perdreaux aux girolles.
Le 2007, de bouche fondue et parfumée, est bien classique, tout en rondeur, de couleur rubis intense, au nez marqué par la groseille et les sous-bois, avec des tanins ronds, associant richesse et harmonie, corsé et épicé comme il le faut. “Le 2007 est un millésime miraculeux, explique Alain Appollot, la Nature a été généreuse avec nous. Grâce à notre travail en amont, aux soins que nous avions apporté à la vigne durant tout l’été, les raisins étaient très jolis, les analyses étaient d’ailleurs très bonnes, surprenantes même, révélant des PH tout à fait corrects. Cela donne des vins très fruités, d’un bel équilibre, des vins assez classiques finalement. Pour l’élevage, nous n’avons pas trop utilisé de bois neuf, nous ne tenons pas à masquer les vins. Je respecte le millésime et ses caractéristiques, je ne cherche pas à les gommer mais au contraire à souligner le meilleur.”

Guy, Alain et Joël Appollot

> Les précédentes éditions

Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015

 




DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE DE LA VALERIANE


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CLOS TRIMOULET


CHATEAU LAROQUE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU FABAS


DOMAINE ALARY


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales