Guide Des Vins De France

Edition du 14/01/2020
 

Château Grand Puy Lacoste

Sommet

Château GRAND-PUY-LACOSTE


Retenu par la fameuse classification de 1855, le Château Grand-Puy-Lacoste est l’une des plus anciennes propriétés du Médoc. À la fin du XVe siècle, le Domaine appartenait à M. de Guiraud, Conseiller au Parlement de Bordeaux, c’est en 1978, que la famille Borie en fait l’acquisition. Aujourd’hui, François-Xavier Borie, qui en est le propriétaire, lui a fait atteindre les sommets. Cette propriété superbe occupe en effet une place à part dans l’histoire des grands crus du Bordelais et son cadastre n’a pas changé d’un iota depuis 1855. L’encépagement est particulièrement bien adapté au terroir et à l’exposition. Les 58 hectares de vignes (75% Cabernet-Sauvignon, 20% Merlot et 5% Cabernet Franc) situés tout autour du château, d’âge moyen de 38 ans plantées sur un terroir vallonné (croupes). Sol composé de grosses graves profondes. Cuvaison longue, élevage en barriques de chêne français (grain fin) dont 75% de bois neuf pendant 16 à 18 mois selon le millésime. François-Xavier Borie, après s’être longtemps investi au Château Ducru-Beaucaillou, l’autre propriété familiale, s’est pris de passion pour son Château Grand-Puy-Lacoste, qui accueille une équipe motivée et compétente.  François-Xavier Borie y vit avec son épouse, Marie-Hélène, et leurs enfants. Leur fille aînée, Émeline, s’occupe plus particulièrement des relations publiques et de la communication en France et à l’étranger. Le château et les bâtiments ont été rénovés, les chais et le cuvier entièrement modernisés. Les vendanges sont volontairement tardives pour obtenir la meilleure maturité possible et sont exclusivement manuelles afin de préserver au mieux la qualité des raisins. Le “double tri” a été complété par un troisième effectué entre les deux tris manuels. Ce 3e tri se fait à la sortie de l’égrappoir et permet d’améliorer encore la qualité du tri baie par baie effectué sur la deuxième table vibrante. Après un égrappage total et dans le respect de la très grande tradition bordelaise, la vinification est menée de façon très classique et fait l’objet d’un suivi constant, de soins attentifs et méticuleux jusqu’à la mise en bouteilles. Des vins caractérisés par cette saveur fruitée de crème de cassis, d’une belle couleur profonde, séveux, corsés, très puissants, avec des tanins soyeux qui révèlent un beau potentiel de garde digne de cet incontournable très Grand Cru Classé, très classique et très typé Pauillac. La qualité des millésimes 2016 : “c’est un millésime magnifique, nous dit Émeline Borie, avec une qualité de raisins superbe, que ce soit les Merlots ou les Cabernets. Nous avons fait les assemblages le 12 Décembre, qualitativement, le 2016 est supérieur au 2015, qui est déjà un très beau millésime. Ce sont deux millésimes de grande qualité. En 2016, beaucoup de complexité, très grande longueur en bouche, belle maturité, il me fait penser au 1996. D’un point de vue climatique, la saison 2016 a été assez stressante jusqu’à début juillet, puis, à partir de mi-Juillet les températures élevées ont provoqué un stress hydrique. Il a plu le 10 Septembre, juste de quoi réhydrater la vigne jusqu’aux vendanges, cela lui a redonné un souffle.” Le Grand-Puy-Lacoste 2016 est marqué une nouvelle fois par une très grande proportion de Cabernet-Sauvignon dans son assemblage : 79% qui démontre la richesse et le potentiel de son terroir. Ce vin présente une robe d'un rouge pourpre profond et brillant. Les arômes de fruits noirs intenses explosent au nez, renforçant le caractère de raisin bien mûr tout en gardant une jolie fraîcheur minérale. Le tout est rehaussé d'une pointe d'épices et de fleurs. En bouche, les sensations vont crescendo : suave, dense et complexe. 2015 : le 2015 ressemble au 2005, beaucoup de puissance et de caractère, très fondu, d’un très beau potentiel de garde. Le Grand-Puy-Lacoste 2015 s'inscrit dans la série des grands millésimes, démontrant la race et la qualité de ce beau terroir. On y découvre une belle structure très équilibrée composée d'une grande majorité de Cabernet-Sauvignon (74%), où se dévoile toute la complexité et l'opulence de cette très belle année. Ce vin présente une robe d'un rouge profond et intense. Le bouquet dévoile des parfums opulents de fruits noirs et de cassis très mûrs. L'ensemble se complète par des notes d'épices et de violette, d'une grande fraîcheur, le tout renforcé par une touche de Cabernet franc dans l'assemblage (3%). En bouche, l'attaque est dense et précise. Les arômes et la texture vont crescendo et se prolongent sur des tanins très enrobés, puissants et mûrs. On retrouve ici la trame des plus beaux millésimes de Grand-Puy-Lacoste où s'expriment pleinement la complexité de son terroir. 2014 : l'assemblage du Grand-Puy-Lacoste fait une nouvelle fois une large place au Cabernet-Sauvignon (82%) démontrant, s'il le faut, le potentiel de son terroir à exprimer tous les caractères et le charme des grands Cabernets. Ce vin présente une robe d'un beau rouge rubis intense et profond. Le bouquet dévoile des arômes de fruits noirs bien mûrs et très concentrés, de myrtille évoluant vers la crème de cassis très typique du Grand-Puy-Lacoste, le tout rehaussé par une touche d'épices légèrement poivrée. En bouche, l'attaque est dense, précise et se prolonge sur des tanins mûrs, puissants et élégants. Ce 2014 possède un très bel équilibre et une belle fraîcheur associés à une longue finale de note de cacao très intense. On retrouve dans ce vin la trame des beaux millésimes de Grand-Puy-Lacoste où s'expriment la richesse et la complexité du terroir, alliant le raffinement des fruits et des tanins bien mûrs. 2013 : les 80% de Cabernet-Sauvignon lui donnent une belle trame harmonieuse et montre le potentiel de son terroir. D’un rouge grenat profond, il offre un bouquet qui dévoile des arômes de fruits noirs complétés d’une touche de cassis. L’ensemble est relevé d’une pointe d’épices vanillées. L’attaque en bouche est précise, droite, soulignée par des tanins fondus, mûrs et équilibrés. Le tout offre un vin alliant charme, élégance et fraîcheur avec une jolie finale très pure.

   

Château Grand Puy Lacoste

Domaines François-Xavier Borie
BP 82
33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 06 66

Email : dfxb@domainesfxborie.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine du LOOU


Longtemps propriété du clergé de l’Abbaye de Saint-Victor à Marseille, le Domaine du Loou, labour en provençal, appartient à la famille Di Placido depuis 1956. Le vignoble, planté d’un seul tenant à 300 m d’altitude, s’étend sur 60 ha de cette terre chargée d’histoire. Un climat bienfaiteur, protégé du mistral par la colline d’Agni et par le massif de la Loube, une exposition Sud,Sud-Est sur sol argilo-calcaire à dominante graveleuse, permettent aux vignes, conduites sur palissage, de se développer dans des conditions idéales. Le Domaine pratique l’Agriculture Biologique : travail du sol, décavaillonnage, binage… Les traitements n’utilisent que de simples produits de contact traditionnels tels que cuivre et soufre; tout cela assure le respect de l’environnement, la santé du consommateur et le côté naturel du vin. Au sommet avec ce remarquable Coteaux Varois en Provence rouge cuvée Vieilles Vignes 2014, 90% Mourvèdre et 10% Grenache noir, aux arômes de fruits cuits et d’épices, riche et coloré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, d’excellente garde. Beau Coteaux Varois en Provence blanc cuvée Esprit de Blancs 2017, 50% Rolle et 50% Sémillon, frais et suave, aux connotations florales, de finale ronde, qui allie intensité et souplesse, à prévoir, par exemple, sur des bulots à la rouille ou des langoustines à la crème d'estragon. Quant à ce Coteaux Varois en Provence rosé cuvée Rosée de Printemps 2017, 50% Syrah, 40% Grenache noir et 10% Cinsault, il développe des nuances de fleurs et d’épices, mêlant richesse et souplesse, de bouche fruitée.

Scea Di Placido
Chemin du Loou
83136 La Roquebrussanne
Téléphone :04 94 86 94 97
Email : contact@domaineduloou.fr
Site personnel : www.domaineduloou.com

Domaine de TERREBRUNE


Le domaine (30 ha) étale un vignoble en restanques (ou terrasses) sur les contreforts du massif calcaire du Gros Cerveau. Créée par Georges Delille en 1963, la propriété est un site enchanteur avec une petite bastide au milieu de quelques vignes abandonnées, d'oliviers séculaires et de fleurs cultivées. Terrassements, restauration des murs en pierres (ou restanques), repos des terres puis plantation, il fallut attendre plus de 10 ans pour reconstituer un vignoble. La cave fut construite en 1975, suivant les meilleurs principes œnologiques en respectant la noblesse du raisin et du vin, pour permettre la vinification par gravité et l'élevage des vins dans les meilleures conditions. En 1980, c'est la commercialisation des premières bouteilles. C'est aussi l'année où son fils Reynald intégra le domaine après ses études d'œnologie. Label "Vin issu de l'Agriculture Biologique" certifié par Qualité France. Voilà un remarquable Bandol rouge Terroir du Trias 2014, Mourvèdre 85%, Grenache 10% et Cinsault 5%, 25 ans de moyenne d'âge des vignes, égrappage total, cuvaison 15 à 21 jours en cuve fermée, macération par remontages, élevage en foudre de chêne de 50 à 60 hl 18 mois), souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, poivre), légèrement épicé, un vin de bouche pleine et riche, de belle robe grenat, mêlant puissance et finesse, d’excellente garde. Le Bandol rosé 2016, 60% Mourvèdre, 20% Grenache et 20% Cinsault, de bouche ample, florale, de jolie teinte, est tout en fruité et distinction, arômes de fruits, de fleurs, avec cette finale poivrée très élégante. Le Bandol blanc 2016, au nez fleuri, suave et puissant, avec des nuances de pêche et de tilleul, de robe jaune clair, est très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes.

Famille Delille
724, chemin de la Tourelle
83190 Ollioules
Téléphone :04 94 74 01 30
Email : domaine@terrebrune.fr
Site personnel : www.terrebrune.fr

Château PENIN


Un domaine de 45 ha de vignes, mené passionnément par Patrick Carteyron, cinquième génération. Le vignoble se situe sur des terrains de graves très localisés, entre le plateau calcaire et la zone de palus. C'est une terrasse caillouteuse du quaternaire apportée par le fleuve, constituée de sables rouges et de galets roulés par la Dordogne depuis le Massif Central, dont l’épaisseur varie de 5 à 8 m, un territoire pauvre propice à la vigne. On se fait plaisir avec le Bordeaux Supérieur Les Cailloux 2015, généreux en bouche, tout en subtilité, il développe au nez des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, un vin typé, charpenté et riche. Le Bordeaux Supérieur Grande Sélection 2015 est ample et bien parfumé, aux connotations de mûre et de cannelle, un vin bien corsé, ferme et persistant. Le Bordeaux Natur rouge 2017, pur Merlot, vinifié et conservé sans ajout de soufre, au nez à dominante de fruits rouges frais, un excellent vin, charmeur, rond, et d’une jolie finale épicée. Il y a également ce Bordeaux rouge Cabernet franc by Château Penin 2017, avec des notes de prune surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample et parfumé, très réussi. Son Saint-Émilion Grand Cru Château La Fleur Penin 2015, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, vignes âgées de 35 à 70 ans, à la robe profonde, aux nuances de cuir et de myrtille, est d’une belle complexité, aux tanins gras et harmonieux, des notes fondues en finale, idéal, notamment, sur un jarret de veau aux cèpes ou des cailles rôties. Le  2014 est tout en bouche, aux tanins souples mais riches, dense, d'une belle longueur, très réussi, au nez mariant élégamment les fruits mûrs et les épices.  Il y a encore le Château Penin Tradition 2016, le Château Penin blanc 2017, de robe claire et brillante, c’est un joli vin au nez de petits fruits frais et de fleurs, franc et persistant, le Château Penin rosé, fruité, aux notes de framboise, franc et persistant, et ce très séduisant Clairet, toujours gourmand, comme il se doit.

Patrick Carteyron
39, impasse de Couponne
33420 Génissac
Téléphone :05 57 24 46 98 et 06 07 43 15 74
Email : vignoblescarteyron@orange.fr
Site personnel : www.chateaupenin.com

CHATEAU DES ROCHETTES


Si la vigne était déjà présente au XVème, c’est Alphonse Roulleau (1885-1957) qui oriente vraiment la production du Château de Rochettes vers le vin. Déjà présent au Salon de l’Agriculture de Paris avant la guerre de 1914-1918, il y remporte de nombreuses médailles. Suite au mariage de sa fille Raymonde Roulleau avec Louis Douet en 1946, la tradition se perpétue, et la commercialisation s’oriente vers la vente aux particuliers en fûts et en bouteilles. En 1974, c’est leur fils unique Jean Douet qui reprendra les rênes du vignoble. Passionné de vins liquoreux, il mettra en place un groupe de travail au début des années 90 pour la reconnaissance et la codification de la mention « Sélection de Grains Nobles ». L’âge de la retraite approchant et n’ayant pas d’enfant intéressé par la reprise, il accepte de vendre le Château de Rochettes à Catherine Nolot, déjà propriétaire d’un vignoble voisin le « Domaine de L’Eté ». Un vignoble de 25 ha où la conduite de la vigne se fait dans le respect du terroir et de l'environnement (enherbement). Les vinifications sont personnalisées pour chaque type de vins. Selon les cuvées, l'élevage dure 6 à 18 mois. Magnifique Coteaux-du-Layon 2018, intense au nez comme en bouche, riche et fin à la fois, savoureux, au bouquet fleuri, avec ces notes très caractéristiques d’abricot confit, d’une très grande finale. Très belle réussite avec cet Anjou blanc Pièces du Moulin 2017, médaille de Bronze au concours général Agricole de Paris, de bouche vive et ronde à la fois, il est très bien équilibré en acidité. Goûtez aussi cet Anjou-Villages_definition.html" class="lexique" target="_blank">Anjou-Villages Pièces du Moulin 2017, Liger d’Argent concours du Val de Loire, épicé comme il le faut, aux tanins denses, de bouche ample, de couleur grenat sou- tenu, tout en puissance et finesse, il mêle fermeté et rondeur. Et ce Crémant de Loire 15’49, médaille d’Or Paris 2018, très belle cuvée mêlant rondeur et nervosité, dégageant un nez de noisette et de lis, de mousse abondante et dense.

Gérant : Yannick Babin
104, Les Rochettes
49700 Concourson-sur-Layon
Téléphone :02 41 59 11 63
Email : domainedelete@wanadoo.fr
Site : chateaudesrochettes
Site personnel : www.domaine-ete.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de VINCELINE


Domaine Pierre AMIOT et Fils


Depuis cinq générations, la famille Amiot est propriétaire de ce domaine de 8 ha. Le domaine pratique la lutte raisonnée, aucun traitement n'est fait de façon préventive, labours pour éviter l'usage de désherbants. Un ébourgeonnage est effectué au printemps pour maîtriser les rendements. Le fils de Jean Louis, Léon les a rejoints en 2018.
?L?année 2018, nous précise Jean-Louis Amiot, est un tournant pour le Domaine Pierre Amiot. Associés depuis 1990, les deux frères, Jean-Louis et Didier accueillent cette année la 6e génération. En effet, mon fils, Léon, a choisi de rejoindre l?exploitation après 6 années d?études et de travaux en viticulture-œnologie sur la Bourgogne, l?Alsace et la Nouvelle-Zélande. Une transmission réussie nécessite plusieurs années, mais déjà Léon est heureux de partager sa passion avec son père et son oncle qui en retour l?accompagnent avec beaucoup de bienveillance. Cette nouvelle génération saura, nous l?espérons, continuer à donner le meilleur pour produire des vins élégants et généreux dans le respect du terroir.?
Voilà un grand Morey-Saint-Denis Premier Cru Aux Charmes 2016, avec cette touche de fumé persistante, ample et très équilibré, où se retrouve une belle subtilité d?arômes dominée par la griotte et la mûre, est d?une grande harmonie en bouche, savoureux, tout en finesse, de garde. Le Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Millandes 2016, se caractérise par une charpente solide et des nuances de fruits cuits, au nez complexe et subtil à la fois, marqué par la prune et les sous-bois, quant ce Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Blanchards 2016, alliant fermeté et rondeur, aux tanins riches, de robe intense, au nez persistant avec des nuances de fruits à noyau et une pointe d?épices douces, il est très équilibré, généreux, de bouche ferme, où l?on retrouve les petits fruits noirs. Superbe Clos de la Roche Grand Cru, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de fruits cuits et de sous-bois, aux tanins fermes et fondus à la fois, de charpente solide, un grand vin typé. Goûtez également le Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Combottes 2016, d?une belle concentration d'arômes (myrtille, épices...), ample, de belle charpente, jolie robe, de bonne garde, naturellement.

Jean-Louis et Didier Amiot
27, Grande Rue
21220 Morey-Saint-Denis
Tél. : 03 80 34 34 28
Email : contact@domainepierreamiot.fr
www.domainepierreamiot.fr


Château THUERRY


Domaine de 340 ha de terres sur les communes de Villecroze, Flayosc et Tourtour, sur terroir d?argile, de calcaire et de pierres.
?Jean-Louis Croquet, ce Breton amoureux de rugby et de bons vins a débarqué en Provence à la fin des années 1990, au terme d?une vie professionnelle bien remplie qui l?a menée à la présidence du groupe Taylor Nelson Sofres, l?un des leaders mondiaux des études marketing et d?opinion. Le genre de ?job en or? auquel, d?habitude, on s?accroche. Lui, il l?a quitté un beau jour pour rejoindre les rangs paysans. ?Quand on a une passion, il faut l?assouvir. Pas trop tard. Et surtout pas à moitié.?
On est au sommet avec ce Coteaux-Varois-en Provence blanc Les Abeillons 2017, 81% Rolle et 19% Sémillon, sol argilo-calcaire et schisteux, un beau vin au nez fleuri, suave et puissant, d?une très belle persistance aromatique en bouche (pomme, narcisse), vraiment remarquable (13 €). Le Coteaux-Varois-en Provence rosé les Abeillons 2017, 84% Grenache et 16% Cinsault, au nez où dominent les fruits frais, la rose et le coing, est subtil, d?une grande persistance en bouche avec des nuances de fraise (12,50 €), tout en bouche comme le Coteaux-Varois-en Provence rouge Les Abeillons 2013, 46% Grenache, 36% Cabernet-Sauvignon et 18% Syrah, très parfumé, chaleureux, ample et structuré, d?une belle finale en bouche, de bonne garde, à déboucher, notamment, sur un quasi de veau aux pois gourmands ou des cailles braisées farcies aux fruits secs (16 €).
Cette belle dégustation se poursuit avec ce Coteaux-Varois-en Provence rosé cuvée ?21? 2017, 56% Cinsault et 44% Grenache, avec une belle robe rose pivoine et des arômes fins de fruits exotiques qui développent au palais beaucoup d?élégance (13,50 €). L?IGP du Var Coteaux du Verdon rouge 2014, est un vin bien ferme en bouche, avec un bouquet persistant et corsé (16 €), et cet IGP du Var Coteaux du Verdon rouge L?Exception 2014, Cabernet-Sauvignon et Merlot (40% en cuves Inox pour préserver le fruit et 60% en cuves bois pour affiner les tanins et apporter une note boisée), au bouquet complexe avec ces notes de petits fruits mûrs légèrement épicés, un vin de bouche ample, de très bonne charpente, qui s?accorde très bien avec un gigot d'agneau rôti farci aux olives et aubergines ou une daube provençale (16 €).

Jean-Louis Croquet

83690 Villecroze
Tél. : 04 94 70 63 02
Email : thuerry@chateauthuerry.com
www.chateauthuerry.com



> Les précédentes éditions

Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019
Edition du 09/07/2019
Edition du 02/07/2019
Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018

 



Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Domaine Guy BAUDIN et Fils


Michel TURGY


HAMM


Domaine Robert KLINGENFUS


Sébastien DAVIAUX


Pierre MIGNON


Domaine PERALDI


Château FONBADET


Jean-Bernard BOURGEOIS


Domaine du CHAILLOT


Château LAJARRE


Château LUCHEY-HALDE


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine BEAUVALCINTE


Château Le MEYNIEU


Domaine SERGUIER


Cru du PARADIS


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Château BRONDELLE


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Domaine de La GAUTERIE


Clos RENÉ


Château FILHOT


Domaine BARON de L'ECLUSE


Château FONROQUE


Gérard TREMBLAY


Château de TARGÉ


Château NOZIÈRES


Château LAUDUC



CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE PICHARD


CHATEAU PONT LES MOINES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales