classement et millesimes
vins du siècle

GUIDE DES VINS DE FRANCE

boutiques Amour du Vin
Guide des Vins
 

Une sélection pour ne pas se tromper

Edition du 14/12/2006
A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 LE DOMAINE PRIEUR-BRUNET

Référence

Domaine PRIEUR-BRUNET

En digne représentante de la 7e génération, Dominique Uny-Prieur, secondée aujourd’hui par son fils Guillaume (8e génération), poursuit une politique qualitative familiale exemplaire, qui met en avant une véritable philosophie du travail et de l’élevage des vins.


Le 11 Ventôse de l’An 12 (11 mars 1804), les frères Jean et Claude Prieur acquièrent le Domaine du Château Perruchot à Santenay. Seul Jean Prieur eut une descendance et depuis près de deux siècles, cet héritage a été transmis de génération en génération comme en témoigne l’arbre généalogique qui remonte au XVIIe siècle. C’est ainsi que ce sont succédés Jean Prieur et son frère Claude, Claude Prieur Ponnelle, Jean-Baptiste Prieur Blondeau, Jules Prieur Saladin, Georges Prieur Collin. En 1955, grâce à l’union de Guy Prieur et d’Élisabeth Brunet, native de Meursault, le Domaine prend un nouveau départ et devient le Domaine Prieur-Brunet en raison de l’apport d’un important vignoble familial sur Meursault. De cette union naquirent deux filles, Dominique et Chantal. En 1996, Dominique et son époux Claude, continuent de développer le Domaine et font appel aux services de Kyriakos Kynigopoulos, œnologue-conseil dont la réputation dépasse les frontières du vignoble français. Dominique, après un bac commercial a passé avec son époux à la faculté d’œnologie de Dijon, son diplôme en 1978. Parlant couramment anglais et allemand, c’est avec plaisir qu’elle aime recevoir les nombreux clients au caveau. Aujourd’hui, à la suite du décès de Claude en 2003, son fils Guillaume (8e génération) est à ses côtés, après avoir brillamment obtenu le diplôme de l’Académie Commerciale Internationale et poursuivi ses études à l’ École Supérieure de Commerce de Dijon. Ce vaste Domaine de 20 ha sur la Côte de Beaune est largement ancré à Santenay-le-Haut, dans cette jolie maison coiffée de tuiles vernissées. Il possède un site à Meursault, “le Moulin Juda”, pour faciliter les déplacements des engins de culture. Louis Charles, le beau-frère de Jules Prieur (4e génération) a créé à la fin du XIXè siècle, une maison de négoce des vins de Bourgogne et de Beaujolais. C’est en 1960 que Guy Prieur en prend la direction et axe la commercialisation sur les vins de la Côte de Nuits. La Maison Prieur possède une véritable philosophie du travail et de l’élevage des vins. Les sols et les vignes du Domaine ont toujours été travaillés dans un esprit d’une viticulture “raisonnée” . Quant à la vigne, après un travail profond dans la sélection des plants de vignes le mieux adaptés aux différents terroirs que le Domaine possède, les vignerons travaillent soigneusement tout au long de l’année, de la taille à l’éclaircissage si nécessaire, pour produire les plus beaux raisins. Le mariage parfait entre un grand respect de la tradition bourguignonne et les techniques modernes donne un vignoble très sain, un exemple. Le Domaine Prieur-Brunet produit à part égale des vins rouges et blancs. Leurs fleurons sont le Santenay Maladière 1er Cru rouge (5 ha) et le Meursault Charmes 1er Cru blanc (1,20 ha). Après avoir mis en place tous les moyens pour obtenir les raisins les plus mûrs et les plus sains, s’ensuit l’élaboration des vins. Les moûts en blancs sont obtenus après un pressurage long et doux. Ils sont ensuite refroidis, débourbés et mis en fûts de chêne. Les vins resteront sur lies et seront bâtonnés de 12 à 16 mois. La vinification des vins rouges bénéficie de longues macérations pré-fermentaires afin que le fruit cède dans le moût le meilleur de son arôme, de son gras, de sa couleur, de ses tanins. Les fermentations durent de 2 à 3 semaines, puis les tanins savoureux et puissants vont s’affiner grâce à un long élevage en fûts de chêne. “Contrairement aux vins blancs, nous recherchons la clarification naturelle des vins rouges” précise Dominique Prieur. “C’est la dernière phase d’affinage des arômes et des tanins de nos vins rouges.” Les vins sont stockés dans de très belles caves qui leur assurent un superbe vieillissement. La Maison Prieur a deux années de stock, ce qui permet de proposer des millésimes prêts à être consommés. Depuis des générations, une clientèle fidèle de particuliers, restaurateurs, cavistes, importateurs leur font confiance, et la Maison de négoce familiale permet d’élargir la gamme pour les marchés à l’export.

   

LE DOMAINE PRIEUR-BRUNET


Dominique et Guillaume Uny-Prieur
Rue de Narosse - BP 9
21590 Santenay
Téléphone : 03 80 20 60 56
Télécopie : 03 80 20 64 31
Email : uny-prieur@prieur-santenay.com


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Château de VILLERAMBERT

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. On le comprend avec ce Minervois rouge cuvée des Marbreries Hautes 2003 (100% Syrah sur un coteau de schistes), élevage un an en fûts de chêne renouvelés par tiers tous les ans, d’une belle couleur soutenue et sombre, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, un vin puissant et de très bonne évolution. Leur Villerambert rouge 2003, issu de coteaux argilo-calcaires veinés de schistes et de marbre, est bien corsé, charnu, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices. Goûtez le Château Villegly rouge 2004 (60% Syrah, 20% Grenache sur des plateaux de grès calcaires et de marnes exposés plein sud), d’une robe rubis foncé, aux arômes de violette et de réglisse, de bouche puissante et élégante, encore jeune. Le Minervois rosé, est tout en bouche, tout en arômes, idéal sur une terrine de lièvre.

Marceau Moureau et Fils

11160 Caunes-Minervois
Téléphone :04 68 77 16 40
Télécopie :04 68 77 08 14
Email : marceau.moureau.et.fils@wanadoo.fr
 

Champagne SANCHEZ-LE GUÉDARD

Une place enviée dans le Classement. Domaine de 5 ha, où l’on pratique la viticulture raisonnée. Un vrai coup de cœur pour ce Champagne cuvée Prestige Millésime 98, avec des dominantes d’amande et de miel, de belle robe, qui allie richesse aromatique et persistance en bouche avec des notes de fleurs et de fruits (abricot, pêche), fort bien dosé, d’une belle finale, à ouvrir sur un bar au fenouil. Savoureux brut rosé, de mousse onctueuse et très fine, aux notes discrètes de fraise des bois et de framboise, fort bien équilibré, distingué et vif en bouche, l’un des meilleurs dégustés cette année, à savourer sur un saumon fumé. Le Champagne Grande Réserve, où dominent des notes de pain grillé, de fruits jaunes et de tilleul, allie puissance et distinction, d’une belle ampleur en bouche, puissant et distingué à la fois, vraiment charmeur. Excellent rapport qualité-prix-plaisir, en plus.


106, rue Gaston-Poitevin
51480 Cumières
Téléphone :03 26 51 66 39
Télécopie :03 26 51 66 39
 

Jean-Pierre DICONNE

Un bien beau Meursault Clos des Luchets 2003, au nez de fleurs et de fruits secs, très équilibré, de bouche très élégante, tout en finale aromatique. Excellent Auxey-Duresses Premier Cru Les Duresses rouge 2003, typé par ce terroir particulier, de bouche très classique, de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de framboise, complet et riche comme cet autre Auxey-Duresses Premier Cru Les Grands Champs. Excellent Pommard Les Vignots.


Rue de la Velle
21190 Auxey-Duresses
Téléphone :03 80 21 25 60
Télécopie :03 80 21 26 80
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
LE DOMAINE PRIEUR-BRUNET

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Château de VILLERAMBERT
Champagne SANCHEZ-LE GUÉDARD
Jean-Pierre DICONNE
CAVE DU MARMANDAIS

CHAMPAGNE : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr


A LIRE





 

CAVE DU MARMANDAIS

Cave du Marmandais - Site de Beaupuy Tél : 05 53 94 50 21 - Fax : 05 53 94 52 84 Créé en 1947, le site représente 160 producteurs pour 650 ha de terroirs situés sur 18 communes de la rive droite de la Garonne. Merlot, Cabernet franc, Cabernet-Sauvignon, Abouriou et Malbec conduisent à une gamme riche et délicate de vins rouges et rosés, tandis que le Sémillon apporte la fraîcheur et la puissance aromatique qui caractérisent les vins blancs. Son chai à barriques souterrain est le garant d’un élevage en fût de chêne de grande qualité. La production annuelle est d’environ 40 000 hl en AOC Côtes du Marmandais rouge, rosé et blanc. Certification ISO 9001 : 2000. Cave du Marmandais - Site de Cocumont Tél : 05 53 94 50 21 - Fax : 05 53 94 52 84 e-mail : infos@cave-cocumont.fr - Site internet : www.cave.cocumont.fr Créé en 1956, le site représente 227 producteurs, 1100 ha de terroirs situés sur le rive gauche de la Garonne et une production annuelle comprise entre 65 000 et 70 000 hl de vin d’AOC certifié ISO version 2000 et certifié Agriconfiance. Ouverture des magasins des sites de Beaupuy et Cocumont : Du 15 avril et 30 septembre : 9h00 - 12h00 et 14h30 - 18h30 Du 1er octobre au 14 avril : 9h00 - 12h00 et 14h30 - 18h00

Daniel Vernin

47250 Cocumont
Téléphone :05 53 94 50 21
Télécopie :05 53 94 52 84
Email : cave marmandais@vinsdusiècle.com
Site : cavemarmandais
Site personnel : www.origine-marmandais.fr

A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT CHAMPAGNE
CHAMPAGNE

Il y a 21 maisons qui atteignent le haut du pavé cette année, certaines d’entre elles bénéficiant d’un exceptionnel rapport qualité-prix-régularité. Celles que nous mettons au sommet sont des marques qui réussissent remarquablement leurs “simples” cuvées, et c’est très difficile. Chaque marque n’est bien sûr pas à “comparer” à une autre, et le tout est de rester maintenant à cette place. Il est donc impératif de suivre à la lettre la hiérarchie interne de notre Classement 2006, les Premiers des “Premiers” étant intrinsèquement “supérieurs” aux autres “Premiers”, et ainsi de suite, en sachant que, toujours, le rapport qualité-prix prime et explique bien des choses.

Les Deuxièmes Grands Vins Classés une mine d’or pour les amateurs exigeants, passionnés par les terroirs qui permettent cette mosaïque unique avec un exceptionnel rapport qualité-prix-plaisir. Une hiérarchie forte se met également en place à l’intérieur de cette catégorie, les Premiers des “Deuxièmes” étant aussi intrinsèquement “supérieurs” aux autres “Deuxièmes”, et ainsi de suite. Il y a donc des propriétaires qui peuvent prétendre atteindre les sommets, élevant des cuvées les unes plus séduisantes que les autres, garantes d’une typicité et d’une régularité qualitative, un bon nombre exploitant des terroirs situés en Grands (et Premiers) Crus, et prouvant que, ici comme ailleurs, la force du terroir est primordiale, même si l’art de l’assemblage, les stocks et l’élevage feront la différence.

La plupart des Troisièmes Grands Vins Classés devraient monter dans la catégorie supérieure, et sont en position “d’attente”, car leurs cuvées n’ont pas encore pu être suivies sur plusieurs années. Ce sont des valeurs possédant un rapport qualité-prix très séduisant.

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (r)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
BOLLINGER (Réserve)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaire)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle)
(MOËT ET CHANDON (Dom Pérignon))
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
DEVAUX (D) (r)
ELLNER (Réserve) (r)
CANARD-DUCHÊNE (CHARLES VII)
RENÉ GEOFFROY (Prestige)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ALFRED GRATIEN (Paradis) (r)
ROEDERER (Cristal)
RUINART (Dom Ruinart) (r)
GOSSET (Grand millésime) (r)
DE SOUSA (Caudalies)
Pierre PETERS (Perle du Mesnil)
PIPER-HEIDSIECK (Rare)
DE TELMONT (Grand Couronnement) (r)
DE VENOGE (Princes)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PAUL BARA (Réserve) (r)*
Franck BONVILLE (Grand Cru)*
Roger COULON (Prestige) (r)
J.-M. GOBILLARD (Grande Réserve) (r)*
LOMBARD (Millésime) (r)
Philippe de LOZEY (Réserve)*
Jean MOUTARDIER (Carte d'Or)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)*
René RUTAT (Millésimée)
Pierre ARNOULD (Aurore)*
Guy CADEL (Grande Réserve) (r)*
COLLARD-PICARD (Prestige) (r)*
(Nicolas FEUILLATTE (Palmes d'Or)*)
(JACQUART (Nominée)*)
LANCELOT-PIENNE (Table Ronde)*
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
LENIQUE (Millésime) (r)*
SANCHEZ LE GUÉDARD (Prestige)*
PANNIER (Égérie) (r)*
RALLE (Réserve)*
BARON ALBERT (La Préférence) (r)
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)
De CASTELNAU (Millésimé)*
LÉGUILETTE-ROMELOT (Millésimé) (r)
MORIZE (Grande Réserve) (r)
BARDOUX (Millésimé)
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
CLÉRAMBAULT (Grande Époque)*
Michel FORGET (Extra-Brut)
GIMONNET-GONNET (Prestige)
Pierre GOBILLARD (Prestige)
MARQUIS DE POMEREUIL
Rémy MASSIN (Prestige)*
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
AGRAPART (Millésime)
ASPASIE (Brut de Fût)*
AUTRÉAU-LASNOT (Carte d'Or)
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)*
(Guy CHARBAUT (Millésime)*)
Charles COLLIN (Millésime) ®
Louis DUCREY (Brut Premier Cru)
Philippe DUMONT (Prestige)*
(Benoît LAHAYE (Prestige) (r)*)
Maurice LASSALLE (Sélection)
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
MARIE-STUART (Millésimé)
MOUZON-LEROUX (Millésime)
PIERREL (Grande Cuvée)
(POUILLON et Fils (Réserve)*)
SIMART-MOREAU (Millésimé)
THÉVENET-DELOUVIN (Carte Noire)*
Bernard TORNAY (Carte d'Or)*
Florent BERGERONNEAU (Prestige)
Pierre BERTRAND (Prestige)*
BONNET-GILMERT (Grand Cru)*
Bernard BRÉMONT (Prestige)
Raymond BOULARD (Comète) (r)
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)
Éric BUNEL (Millésime)*
DE CARLINI (Grand Cru)
DELAHAIE (Millésime)*
(Louis DOUSSET (Blanc de noirs)*)
FENOUIL-POINTILLART (Premier Cru)
Dany FEVRE (Millésime)*
GATINOIS (Millésime)
Éric ISSELÉE (Grand Cru)
LACROIX (Grande Réserve)
(Léon LAUNOIS)
LOCRET-LACHAUD (l'Abbatiale) (r)
(MONMARTHE (Millésimé))
(Fabrice PAYELLE (Vieille Réserve))
(Bernard REMY (Millésime))
STEPHANE et Fils (Dionysos)*
Diogène TISSIER (Réserve)
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)*
Marcel VÉZIEN (Sélection)*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
Gaston CHIQUET (Blanc de blancs) (r)*
DELAUNOIS (Sublime)*
GONET-SULCOVA (Grand Cru)*
Robert MONCUIT (Grand Cru)*
PRIN (Prestige)
VINCENT D'ASTRÉE (Millésimée)
BEAUMONT DES CRAYÈRE (Prestige)*
BONNAIRE (Millésimé)
BOURGEOIS (Cuvée de l'Écu)*
Jacques BUSIN (Réserve) (r)*
Luc BUSIN (Uzès) (r)*
Claude CAZALS (Extra-Brut)*
CHARDONNET (Réserve)*
DRAPPIER (Grande Sendrée)*
FLUTEAU (Grande Réserve)
GIMONNET (Fleuron)*
HAMM (Signature) (r)*
René JOLLY (Blanc de blancs) ®
LECLERC-BRIANT (Les Crayères)*
LEGRAS et HASS (Blanc de blancs)
MANDOIS (Victor Mandois) (r)*
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
Pierre MIGNON (Madame)*
PREVOTEAU-PERRIER (Adrienne Lecouvreur) (r)*
(AUDOIN DE DAMPIERRE (Grand Vintage)*)
BLONDEL (Blanc de blancs) (r)
Jean-Marc CHARPENTIER (Prestige) (r)
GERIN (Prestige)*
LASSALLE-HANIN (Grande Réserve)*
Jean MICHEL (Millésime)
ROYER (Grande Réserve)*
SAINT-GALL (Extra-Brut)
WARIS-HUBERT (Blanc blancs)*
Zoémie DE SOUZA*
BARDY-CHAUFFERT (Réserve)
BLIN (Millésimé) (r)*
Robert CHARLEMAGNE (Réserve)
CHÂTEAU DE BOURSAULT (r)
BROCHET-HERVIEUX (Millésime)
CALLOT et Fils (Grand Cru Millésimé)
COLIN (Grand Cru)*
DANGIN (Prestige)
(DUMENIL (Prestige))
GERIN (Prestige)
Michel GENET (Grande Réserve)
Pierre GERBAIS (L'Originale)*
Michel LABBÉ (Prestige)*
Guy LARMANDIER (Prestige)*
MARGAINE (Spécial Club)
Albert de MILLY (Premier Cru)*
PERSEVAL-FARGE (Jean Baptiste)
RODEZ (Blanc de blancs)
SADI-MALOT (Millésimé)
Michel TXIXIER (Suprême) (r)*
VOIRIN-DESMOULINS (Prestige) (r)*
VOLLEREAUX (Marguerite)
WIRTZ-MICHEL (Brut)*
BOUTILLEZ-VIGNON (Premier Cru)
Daniel CAILLEZ (Héritage)
(CHAPUY (Grand Cru)*)
COUTIER (Henri III)
Paul DÉTHUNE (Princesse des Thunes)
DEMIÈRE (Saint-Mathieu)*
FANIEL-FILAINE (Eugénie) (r)
Thierry FAUCHERON (Grand Cru)*
FRESNET-JUILLET (Spéciale Club)
(FREZIER-ROGELET (Grand Cru))
GARDET (Blanc de blancs) (r)*
GAUDINAT-BOIVIN (Grande Réserve)*
GOUSSARD-DAUPHIN (Prestige)
JANISSON et Fils (Prestige)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
José MICHEL (Spécial)
POTEL-PRIEUX (Brut) (r)*
POUL-JUSTINE (Millésimé)
QUATRESOLS-GAUTHIER (Premier Cru)
Marc RIGOLOT (Blanc de blancs)*
ROBERT-ALLAIT (Prestige)*
UVCB (Grande Réserve)*
Veuve DOUSSOT (Grande Cuvée)
WARIS-LARMANDIER (Empreinte)*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)*
HARLIN (Gouttes d'Or)*
Abel JOBART (Millésime)*
Paul MICHEL (Grande Réserve)*
N. POTIÉ (Prestige d'Or)*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
Patrice MARC (Millésimé)*
Veuve ÉLÉONORE (Grande Réserve)*
CHESSENAY D'ARCE*
MALLOL-GANTOIS (Grand Cru)*

CHAMPAGNE

(r) Le rosé est régulièrement très réussi.
Catégorie A : Priorité à la puissance. Catégorie B : Priorité à l'élégance.
IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus (cuvées, notamment pour la Champagne) de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement) Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. Comme dans l’ensemble des autres Classements, cela ne remet bien entendu pas en cause le très haut niveau qualitatif du vin le plus réputé (et donc le plus cher). Il esiste également une hiérarchie interne à chaque catégorie, qui décline donc tout naturellement le Classement, les “Premiers” des Troisièmes Grands Vins Classés par exemple étant très proches de la catégorie supérieure.
Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe.
* Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure. (--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes.

© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

 ANNONCES

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 07/12/2006
Edition du 30/11/2006
Edition du 23/11/2006
Edition du 16/11/2006
Edition du 09/11/2006
Edition du 02/11/2006
Edition du 26/10/2006
Edition du 19/10/2006
Edition du 12/10/2006
Edition du 05/10/2006

 ANNONCES


Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - 94, rue Saint-Dominique - 75007 Paris - RCS Paris B 350 288 825
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber   - Correspondance : Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57. Fax. 05 56 65 50 92. e.mail : contact@millesimes.fr

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Certains textes sont © Editions Albin Michel/Dégustations Dussert. Les publi-rédactionnels et publicités réalisés par Millésimes appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos de Couverture et de reportages : Brigitte Dussert • Autres photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.