classement et millesimes
vins du siècle

GUIDE DES VINS DE FRANCE

boutiques Amour du Vin
Guide des Vins
 

Une sélection pour ne pas se tromper

Edition du 18/01/2007
A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 Champagne DE CASTELNAU

Excellence

de CASTELNAU

Si l’origine de cette marque remonte à 1916, c’est surtout depuis sa reprise en 2003 par la Coopérative Régionale des Vins de Champagne, qu’une nouvelle impulsion lui est donnée. Ici règne un grand professionnalisme et une seule exigence : l’excellence.


L’origine du nom du Champagne DE CASTELNAU remonte à 1916, nom du célèbre général De Castelnau qui s’est illustré durant la première guerre mondiale et dont la fameuse devise était “qui s’y frotte, s’y pique”. Puis, à partir de 1925, la marque DE CASTELNAU appartiendra à une famille sparnacienne durant trois générations. Très en vogue dans les années 1930, le Champagne DE CASTELNAU est servi sur les tables des familles royales. En 2003, la Coopérative Régionale des Vins, basée au coeur de Reims, acquiert la marque DE CASTELNAU, et ce dynamique regroupement met alors en commun son savoir-faire et sa palette de 130 crus pour élaborer des cuvées d’exception. La CRVC est animé par une équipe compétente et dynamique : Daniel Toubance, Directeur Général, Richard Dailly, Chef de Cave, et Patrick Simon, Directeur Commercial. Toutes les différentes étapes de l’élaboration des différentes cuvées de Champagne font l’objet de soins attentifs et d’une traçabilité infaillible. On retrouve tout cela dans leurs cuvées : Brut : 38% Chardonnay, 16% Pinot Noir et 46% Pinot Meunier. Une grande maturité aromatique se dégage de ce Champagne au nez expansif et généreux. De bouche assez vive, s’affirment des notes de fruits exotiques (ananas, litchis), de miel, de fruits secs. D’une belle complexité vineuse, fraîche et ronde à la fois. Brut Rosé : 38% Chardonnay, 16% Pinot Noir, 32 % Pinot Meunier et 14% Pinot vinifié en vin rouge. D’une belle robe à reflets saumonés, aux doux arômes de cerise croquante et de fraise, de bouche riche et voluptueuse, avec une légère pointe vive, un Rosé gourmand. Brut Millésimé 1996 : 50% Chardonnay, 38% Pinot Noir et 12% Pinot Meunier. D’une belle robe légèrement ambrée qui annonce sa consistance et sa maturité. Le vin offre des arômes miellés, de fruits confits et de brioche toastées. La bouche est ample, riche et généreuse, un vin racé et tonique, d’une persistance aromatique surprenante, d’une grande finesse et élégance. Blanc de blancs Millésimé 1997 : 100 % Chardonnay. On découvre au nez des arômes flatteurs de cacao, d’abricot sec et de cannelle. D’une belle texture fine et soyeuse avec une finale aromatique très agréable de citron confit. Un vin de personnalité, aussi agréable à l’apéritif qu’au cours du repas avec des viandes blanches, des quenelles, des poissons ou crustacés à la crème.

   

Champagne DE CASTELNAU


Patrick Simon
5, rue Gosset
51100 Reims
Téléphone : 03 26 77 89 00
Télécopie : 03 26 77 89 01
Email : commercial@crvc.fr


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT

Au sommet. Cinquième génération de vignerons pour ce domaine de 9 ha (vendanges manuelles, fermentation en cuves ouvertes avec pigeage et remontage journalier, maîtrise des températures par thermorégulation et élevage en fûts de chêne pendant 18 mois). Pas facile de résister à cet Échezeaux 2003, concentré, intense, avec des notes de cerise mûre et de cuir, puissant, prometteur. Le 2002 est splendide, avec ce côté “animal” envoûtant, typé, puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, très bien élevé, gras, corsé, tout en bouche, de garde. Beau Clos-Vougeot 2002, un grand vin à dominante de fruits rouges surmûris, de cuir de violette, puissant et charpenté, de bouche très harmonieuse, de garde. Remarquable Clos de la Roche 2002, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, puissant et charpenté, riche au nez comme en bouche, bien typé, alliant souplesse et structure, d’une finale particulièrement soyeuse. Goûtez aussi leur Vosne-Romanée 2003, de belle robe grenat, un vin charnu et gras, puissant et dense, aux tanins fondus, au nez dominé par le pruneau et la vanille, ample et ferme comme le Morey-Saint-Denis. Remarquable Clos Saint-Denis Grand Cru 2002, de bouche puissante, aux tanins fondus, avec ces notes bien caractéristiques de petits fruits mûrs légèrement épicés, un vin qui demande à se fondre.


5, rue Haute
21640 Flagey-Échezeaux
Téléphone :03 80 62 87 88
Télécopie :03 80 62 85 55
Email : Domaine.CLF@wanadoo.fr
 

FANIEL-FILAINE

Domaine de 6,3 ha. Beau Champagne cuvée Eugénie, de jolie robe dorée, avec cette nervosité caractéristique, de bonne bouche aux notes d’agrumes et de tilleul, un Champagne harmonieux, fin et riche à la fois. La cuvée Carte Verte, composée des 3 cépages à majorité de Chardonnay, où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, est dense et distinguée à la fois.

Patricia et Jean-Louis Faniel
77, rue Paul-Douce
51480 Damery
Téléphone :03 26 58 62 67
Télécopie :03 26 58 03 26
Email : champagne.faniel.filaine@wanadoo.fr
 

Château MAGNEAU

Propriété familiale de 40 ha. Beau Graves cuvée Julien blanc 2004, issu d’un assemblage sélectif, d’une vinification en barriques, très parfumé (pomme, citron, tilleul), qui associe la fraîcheur à l’élégance, de robe pâle, brillante et limpide, de bouche souple, bien élevé et très abordable. Le Graves rouge 2003 est de couleur pourpre, avec des arômes de fruits et d’épices, est soyeux et dense en bouche, élégant et harmonieux, de belle charpente.

Henri Ardurats

33650 La Brède
Téléphone :05 56 20 20 57
Télécopie :05 56 20 39 95
Email : ARDURATS@château-magneau.com
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
Champagne DE CASTELNAU

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT
FANIEL-FILAINE
Château MAGNEAU
DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES

SAUTERNES : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr


A LIRE





 

DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES

Une propriété dotée d'un superbe terroir. La vendange est manuelle, non égrappée, foulée souplement avant d'être mise en cuves de fermentation pendant 15 à 21 jours sous contrôle des température. Puis le vin est élevé en foudres de chêne de 18 à 24 mois. Cela donne ce grand vin rouge au nez puissant où se mêlent les épices et les fruits rouges, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, de garde. Le Bandol blanc issu des cépages Clairette et Ugni blanc est tout aussi savoureux, il laisse s'échapper des notes florales intenses de bruyère, idéal sur des poissons grillés, de bouche persistante comme le Bandol rosé, alliant finesse et structure en bouche, aux notes de fleurs, de belle robe intense, un vin très élégant, très persistant au palais. Remarquable rapport qualité-prix et quantités limitées, possibilité d'acheter des millésimes plus anciens.

Mme Jouve-Ferec
2115, route de l'Argile
83740 La Cadière-d'Azur
Téléphone :04 94 90 13 37
Télécopie :04 94 90 11 18
Email : lafranveyrolles@vinsdusiecle.com
Site : lafranveyrolles
Site personnel : www.lafran-veyrolles.com

A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT SAUTERNES
SAUTERNES

À Sauternes, l'équilibre géologique et climatique de la région en fait un milieu naturel idéal pour cette fascinante biologie qu'est le Botrytis cinerea. Les meilleurs sont une nouvelle fois dans notre Classement, dans une gamme importante, des vins rares dont les prix sont largement justifiés quand on connaît les efforts et la patience des propriétaires, et qui méritent d’être appréciés, chacun selon leur style, sur de nombreux mets, tout au long d’un repas.

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
YQUEM
COUTET (B)
SUDUIRAUT
DOISY-VÉDRINES (B)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
FILHOT
CLIMENS (B)
CLOS HAUT-PEYRAGUEY
BASTOR-LAMONTAGNE
MALLE
LA TOUR BLANCHE

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CAILLOU (B))
HAUT-BOMMES
VILLEFRANCHE (B)
(SIGALAS-RABAUD*)
(BASTARD (B))
BROUSTET (B)
(DOISY-DUBROCA (B)*)
GRILLON (B)
(MOUNIC*)
(CLOS DADY)
CLOSIOT (B)
(LA GARENNE*)
(LES JUSTICES)
MONT-JOYE (B)*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
HAUT-BERGERON*
(LAFAURIE-PEYRAGUEY)
LAMOTHE-DESPUJOLS*
SAINT-AMAND
D'ARCHE PUGNEAU
COY
MINGUETS
RABAUD-PROMIS
VALGUY
HAUT-CLAVERIE*
LAFON
SAHUC LÉSTOUR (B)
(SIMON*)
VEYRES

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(BÉCHEREAU-DE-RUAT*)
(LAVILLE*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance

SAUTERNES

(B) : Barsac
Catégorie A : Priorité à la puissance. Catégorie B : Priorité à l'élégance.
IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement) Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. Comme dans l’ensemble des autres Classements, cela ne remet bien entendu pas en cause le très haut niveau qualitatif du vin le plus réputé (et donc le plus cher). Il esiste également une hiérarchie interne à chaque catégorie, qui décline donc tout naturellement le Classement, les “Premiers” des Troisièmes Grands Vins Classés par exemple étant très proches de la catégorie supérieure.
Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe.
* Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure.
(--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes. N.B. Tous ces vins ont droit à l'appellation Sauternes.
FILHOT : les vins en “gras” sont ceux qui montent en grade par rapport à leur Classement de 1855.
COUTET : les vins en “italique” sont ceux qui conservent la même place que leur Classement de 1855 (ou pratiquement). CAMERON : ces vins n’étaient pas présents dans le Classement de 1855 des Crus Classés.

© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

 ANNONCES

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 11/01/2007
Edition du 04/01/2007
Edition du 28/12/2006
Edition du 21/12/2006
Edition du 14/12/2006
Edition du 07/12/2006
Edition du 30/11/2006
Edition du 23/11/2006
Edition du 16/11/2006
Edition du 09/11/2006
Edition du 02/11/2006
Edition du 26/10/2006
Edition du 19/10/2006
Edition du 12/10/2006
Edition du 05/10/2006

 ANNONCES


Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - 94, rue Saint-Dominique - 75007 Paris - RCS Paris B 350 288 825
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber   - Correspondance : Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57. Fax. 05 56 65 50 92. e.mail : contact@millesimes.fr

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Certains textes sont © Editions Albin Michel/Dégustations Dussert. Les publi-rédactionnels et publicités réalisés par Millésimes appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos de Couverture et de reportages : Brigitte Dussert • Autres photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.