Le guide du Vin
Worldwide
guide vin

GUIDE DES VINS DE FRANCE

 

20 sur vin, les meilleurs vins, guide d’achat

Edition du 19/02/2009

Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 Château La Varière et Domaine de la Perruche

Sommet

Château la VARIÈRE

Jacques Beaujeau représente la cinquième génération au vignoble. Fin vinificateur, c’est un adepte des méthodes modernes de vinification dont il fut l’un des pionniers et qu’il applique toujours avec pondération (thermorégulation, gestion des macérations...) car il attache une grande importance au respect du Terroir, à la Tradition et à la Rigueur.


Jacques Beaujeau exerce son talent au Château la Varière en Anjou et au Domaine de la Perruche à Saumur-Champigny. Il est avant tout convaincu qu’un bon vin ne peut se produire que sur des vignes bien travaillées, c’est pourquoi il vise à maintenir un équilibre écologique du terroir en utilisant des méthodes culturales traditionnelles. “Pour moi, le terroir est un ensemble de différents paramètres : la géologie (calcaire, schistes, graves...), la pédologie (croupe, coteaux, axe d’ensoleillement.. ) et le paysage (bois, bosquet... ). Ces facteurs vont déterminer si la vigne se plaît et donne ce qu’elle a de meilleur. Mon travail de vigneron est d’être à l’écoute de la vigne et d’assurer son parfait équilibre afin qu’elle produise les meilleurs raisins. Mes vignes sont enherbées, cela permet la prolifération des vers de terre qui participent à l’équilibre écologique et les traitements sont limités au strict minimum. Les vendanges sont tardives pour donner aux raisins une maturité optimum. Je suis très attaché au fait de planter le cépage adéquat au terroir. Par exemple, aux Melleresses, en Bonnezeaux, les vignes sont plantées à flanc de coteaux plein sud, les raisins de nos liquoreux sont couverts des brouillards du matin, avant d’être réchauffés par le soleil de midi. La pourriture noble se nourrit, comme il fait chaud l’après-midi, de l’humidité du matin et déshydrate ainsi le raisin, lui donnant une concentration en sucre importante. Nous avons la chance au Château La Varière d’avoir de superbes terroirs (Les Melleresses, les Guerches, la Division, Le Savetier...). Pour les vins rouges, à Brissac, nous avons sur la propriété d’excellents terroirs à Cabernet franc avec de superbes argilo-calcaires. Nous sommes, en Anjou, la seule appellation, à avoir des calcaires (environ 1/3) où est planté le Cabernet franc. Pour le reste, les terroirs sont composés de schistes, d’argiles et de graves où s’épanouit parfaitement le Cabernet-Sauvignon. Géologiquement, le calcaire provient du Bassin Parisien qui est venu se poser sur les schistes du Massif Armoricain. Un terroir qui ressemble assez au Médoc en Bordelais. Nous faisons des cuvées de cépages mais aussi d’assemblages (La Chevalerie et la Grande Chevalerie), des vins très intenses en arômes frais et concentrés de fruits rouges. Les vendanges 2007, pour les liquoreux, se sont terminées mi-novembre, après plus de deux mois de grande sécheresse et de plein soleil. Nous avons eu la chance de bénéficier d’une arrière-saison formidable. Nous avons récolté des raisins remarquables, les jus étaient très équilibrés (acidité et sucre), et nos liquoreux seront fameux (Bonnezeaux, Quarts de Chaume et Coteaux-du-Layon). Pour les rouges, nous avons terminé les vendanges des raisins de Cabernet-Sauvignon le 24 octobre. Je voulais les ramasser à parfaite maturité phénolique, nous avions des jus à 14°, et 13,5° en Cabernet franc, ce qui est parfait. Je préfère le goût de fruits bien mûrs car j’ai horreur du goût “poivron vert”, finalement, on vinifie les vins comme on les aime ! C’est un très beau millésime avec une belle couleur, des arômes savoureux, qu’il faudra découvrir absolument.” Jacques Beaujeau voit ses efforts récompensés et sa philosophie reconnue puisqu’il est lauréat à de nombreux concours français et internationaux et a également concouru pour le titre de meilleur vinificateur dans le prestigieux concours anglais International Wine and Spirit competition 2004.
LES VIGNOBLES Château La Varière : 95 hectares Appellations : Quarts de Chaume “les Guerches” Bonnezeaux “Les Melleresses” Coteaux de l’Aubance “La Division” Coteaux du Layon Faye d’Anjou “Clos du Savetier” Anjou Blanc Dry “Clos de la Division” Anjou-Villages Brissac “La Grande Chevalerie”. Domaine de la Perruche : 43 hectares Appellations : Saumur Champigny “Clos de Chaumont” Clos de l’Église” Saumur Blanc “Pentes de Rochepicard” “Les Rotissants” Coteaux de Saumur “Les Rotissants” Saumur Brut “ La Perruche”.

   

Château La Varière et Domaine de la Perruche


Jacques Beaujeau

49320 Brissac-Quincé
Téléphone : 02 41 91 22 64
Télécopie : 02 41 91 23 44
Email : chateau.la.variere@wanadoo.fr


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Château PARENCHÈRE

Une place toujours très enviable dans le Classement avec ce Bordeaux Supérieur cuvée Raphaël 2005, un vin tout en arômes et structure, d’une belle ampleur, bien équilibré, qui sent la fraise des bois et l’humus. Le Bordeaux Supérieur 2005, de couleur profonde, harmonieux, un vin où la souplesse prédomine, tout en nuances, aux tanins fondus. L’Esprit de Parenchère 2005 est intense, aux notes de cassis mûr et d’épices, un vin puissant et harmonieux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche complexe et persistante.

Directeur : Richard Curty
BP 57
33220 Ligueux
Téléphone :05 57 46 04 17
Télécopie :05 57 46 42 80
Email : info@parenchere.com
Site personnel : www.parenchere.com
 

Domaine de CHAMP-LONG

Au sommet. Exploitation familiale de 30 ha. Située au pied du mont Ventoux, la propriété, à cheval sur 2 appellations, les Côtes-du-Ventoux et les Côtes-du-Rhône, est assez morcelée et composée de différents types de sols. Ce Côtes-du-Ventoux rouge cuvée Spéciale 2004 est une référence, issu du Grenache (70%) planté sur les meilleurs coteaux, et de la Syrah (18 mois en foudres de chêne), de couleur profonde, très harmonieux au nez comme en bouche, avec ces notes très persistantes de mûre et d’humus, un vin de bouche riche et souple à la fois, qu’il faut attendre avant de l’ouvrir sur un gibier. Remarquable Côtes-du-Ventoux blanc Les Gressannes 2006 (50% Grenache blanc et 50% Roussane), qui sent le tilleul et le coing, un bien joli vin, harmonieux, de robe jaune clair, complexe, tout en finesse et en arômes, parfait sur un poisson de rivière. Savoureux Côtes-du-Ventoux blanc Tradition 2006, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, tout en fraîcheur persistante, complexe et rond. Goûtez le CDR rouge La Lauzerette 2004, élevé 12 mois en barriques, au nez puissant (fraise des bois, humus...), corsé et bien charpenté.

Christian, Béatrice et Jean-Christophe Gély

84340 Entrechaux
Téléphone :04 90 46 01 58
Télécopie :04 90 46 04 40
Email : domaine@champlong.fr
Site personnel : www.champlong.fr
 

Château BEL AIR

Avec des origines remontant en 1648, le Château Bel Air fait partie des plus anciennes propriétés de l’appellation. Dominant la vallée de la Garonne, le vignoble s’étend sur 18 ha de vignes en coteaux âgées de 30 ans. La récolte, rigoureusement menée par tris successifs permet de sélectionner le raisin à sa maturité avancée, lorsque la pourriture noble dotée des bienfaits du botrytis a atteint son apogée. Les millésimes d’exception sont élevés avec le plus grand soin en fûts de chêne durant 12 à 18 mois afin d’élaborer les cuvées Prestiges. Beau Sainte-Croix-du-Mont cuvée Vieilles Vignes 2005, un vin ample et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes de pain grillé et de fruits, tout en bouche, vraiment très agréable, à goûter sur des ris de veau, par exemple. Le Sainte-Croix-du-Mont Tradition 2005 est tout en bouquet, de belle robe, aux connotations florales subtiles, frais et persistant au palais, très fin. Le Cadillac 2005, au nez complexe où s’entremêlent des nuances d’agrumes et de fleurs blanches, est tout en subtilité. Excellent Premières Côtes de Bordeaux rouge 2005, de robe grenat, charpenté, au nez de fruits mûrs, avec des tanins ronds et bien équilibrés.

M.Meric

33410 Saint-Croix-du-Mont
Téléphone :05 56 62 01 19 et 05 56 62 09 03
Télécopie :05 56 62 09 33
Email : vignobles.meric@orange.fr
Site personnel : www.chateaubelair.net
 

PRODUCTEURS PLAIMONT

Les Producteurs Plaimont sont situés à Saint-Mont dans le Gers au cœur de la Gascogne. Un millier de vignerons se sont engagés à produire des raisins de qualité. Ils ont choisi de travailler sous la responsabilité de commissions de vendanges, de techniciens viticoles et d'œnologues qui prodiguent leurs conseils et ont instauré un cahier de production. Les vignerons respectent les traditions et vendangent à la main et n'hésitant pas à faire des vendanges "en vert" pour que la vigne nourrisse au mieux les grappes restantes. Les Producteurs Plaimont possèdent des chais climatisés qui contiennent 3500 fûts de chêne. La gamme est complète : Saint Mont (VDQS) rouge, blanc et rosé, Sélections de Terroirs Les Hauts de Bergelle, les Vignes Retrouvées, le Faîte. Domaines et Châteaux de Saint Mont : Château de la Roque, de Sabazan, Monastère de St Mont; Madiran (AOC), Plénitude et Maestria. La Mothe Peyran est une sélection de cuvées élevée en fûts de chêne et Arte Benedicte, issu de vieilles vignes, une sélection des meilleurs terroirs, élevée en fûts de chêne. Autres vins : le Pacherenc du Vic-Bilh (AOC) Mœlleux, issu de vendanges par tries successives de raisins surmûris, une véritable gourmandise gasconne, Collection Plaimont et Saint-Albert. Le Pacherenc du Vic-Bilh Saint-Sylvestre est un vin d'exception issu d'une cueillette de la 5e trie (31 décembre). À goûter aussi : le Vin de Pays des Côtes de Gascogne blanc Colombelle Plaimont et Caprice de Colombelle.

Xavier Gomart

32400 Saint -Mont
Téléphone :05 62 69 62 87
Télécopie :05 62 69 61 68
Email : producteursplaimont@vinsdusiecle.com
Site : producteursplaimont
Site personnel : www.plaimont.com
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
Château La Varière et Domaine de la Perruche

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Château PARENCHÈRE
Domaine de CHAMP-LONG
Château BEL AIR
PRODUCTEURS PLAIMONT

PROVENCE ROUGES : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr



Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :

A LIRE





 ANNONCES


A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE

PROVENCE ROUGES

En Bandol, en Coteaux-d’Aix, en Corse, en Coteaux Varois ou en Côtes-de-Provence, le Classement permet de frapper à la bonne porte pour avoir accès aux grands vins. Ils sont élevés par ces propriétaires qui laissent s’exprimer au mieux les grands cépages Grenache, Mourvèdre, Cinsault, Clairette, Rolle ou Ugni blanc, dans ces terroirs complexes, argilo-calcaires, caillouteux, graveleux ou sableux. Ceux-là élèvent des vins formidables dans toutes les appellations provençales. Ce qui compte ici, c’est le rapport qualité-prix-plaisir, associé à une typicité réelle, sans se laisser prendre au jeu des cuvées spéciales, plus “typées” par leurs vinifications trop sophistiquées que par un véritable terroir.

Accédez directement aux sites des meilleurs vins en cliquant sur leur nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE
BAUMELLES
LAFRAN-VEYROLLES
L'OLIVETTE
MOULIN DES COSTES
PIBARNON
ROUVIÈRE
TERREBRUNE
VANNIÈRES
PEY NEUF
(TEMPIER)
COTES-DE-PROVENCE

MALHERBE
RASQUE
CABRAN
ELIE SUMEIRE
HOUCHART
JAS D' ESCLANS
MAIME
CELLIERS DE RAMATUELLE
SAINT-ANDRÉ-DE-FIGUIÈRE
SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE
La SANGLIERE
SAUVEUSE
TOURNELS
(JACOURETTE)
RÉVAOU
RIMAURESQ
ROUILLÈRE
SAINT-MAUR
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
ROMANIN
BEAULIEU
DALMERAN
GAVELLES
Clos 3 SOURCES
BEAUPRÉ
(LA VALLONGUE)
AUTRES APPELATIONS

COURONNE DE CHARLEMAGNE (Cassis)
CRÉMADE (P)
MAESTRACCI (C)
PERALDI (C)
TRIANS (CV)
FONTLADE (CV)
(LAFOUX (CV))
LOOU (CV)
TORRACCIA (C)
FIUMICICOLI (C)
GENTILE (C)
(LUCCIARDI (C))
ORENGA DE GAFFORY (C)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
(LA BÉGUDE*)
FONT-VIVE
LA LAIDIÈRE
NOBLESSE*
(RIBOTTE*)
ROCHE REDONNE
(BARTHÈS)
(LA ROQUE)
SUFFRENE
COTES-DE-PROVENCE

ASPRAS
(BASTIDIÈRE*)
(BERNE)
(BRÉGANÇON*)
CRESSONNIÈRE*
ESTELLO
GALOUPET*
(ROQUEFORT)
ROUËT
ROUVIÈRE
SAINTES-ROSELINE*
(BRIGUE*)
CURÉBÉASSE
(FERRAGES)
(GRANDE PALLIÈRE)
(PAS DU CERF)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
(LES BÉATES*)
BEAUFÉRAN
(BELAMBRÉE)
FONSCOLOMBE*
(GLAUGES DES ALPILLES)
SAINT-JULIEN*
(CALISSANNE)
SAINT-JEAN
(Cellier de SAINT-LOUIS)
AUTRES APPELATIONS

ALISO ROSI (C)
Clos d'ALZETO (C)
AUGIER (Bellet)*
FOGOLAR (Bellet)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

(MALAUTIERS*)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
FOULEURS de SAINT-PONS
AUTRES APPELATIONS

(VIGN. ROY RENÉ)

PROVENCE ROUGES

IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement) Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. Comme dans l’ensemble des autres Classements, cela ne remet bien entendu pas en cause le très haut niveau qualitatif du vin le plus réputé (et donc le plus cher). Il esiste également une hiérarchie interne à chaque catégorie, qui décline donc tout naturellement le Classement, les “Premiers” des Troisièmes Grands Vins Classés par exemple étant très proches de la catégorie supérieure.
Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe.
* Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure. (--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes.

© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

Les meilleurs sites sur le Vin
Guide vin
Guide des vins
Guide des vins
Millesimes
Millesimes
Journal du Vin
Vinovox
Vins du siecle
Vins du siècle

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 12/02/2009
Edition du 05/02/2009
Edition du 29/01/2009
Edition du 22/01/2009
Edition du 15/01/2009
Edition du 08/01/2009
Edition du 01/01/2009
Edition du 25/12/2008
Edition du 18/12/2008
Edition du 11/12/2008
Edition du 04/12/2008
Edition du 27/11/2008
Edition du 20/11/2008
Edition du 13/11/2008
Edition du 06/11/2008
Edition du 30/10/2008
Edition du 23/10/2008
Edition du 16/10/2008
Edition du 09/10/2008
Edition du 02/10/2008
Edition du 25/09/2008
Edition du 18/09/2008
Edition du 11/09/2008
Edition du 04/09/2008
Edition du 28/08/2008
Edition du 21/08/2008
Edition du 14/08/2008
Edition du 07/08/2008
Edition du 31/07/2008
Edition du 24/07/2008
Edition du 17/07/2008
Edition du 10/07/2008
Edition du 03/07/2008
Edition du 26/06/2008
Edition du 19/06/2008
Edition du 12/06/2008
Edition du 05/06/2008
Edition du 29/05/2008
Edition du 22/05/2008
Edition du 15/05/2008
Edition du 08/05/2008
Edition du 01/05/2008
Edition du 24/04/2008
Edition du 17/04/2008
Edition du 10/04/2008
Edition du 03/04/2008
Edition du 27/03/2008
Edition du 20/03/2008
Edition du 13/03/2008
Edition du 06/03/2008
Edition du 28/02/2008
Edition du 21/02/2008
Edition du 14/02/2008
Edition du 07/02/2008
Edition du 31/01/2008
Edition du 24/01/2008
Edition du 17/01/2008
Edition du 10/01/2008
Edition du 03/01/2008
Edition du 27/12/2007
Edition du 20/12/2007
Edition du 13/12/2007
Edition du 06/12/2007
Edition du 29/11/2007
Edition du 22/11/2007
Edition du 15/11/2007
Edition du 08/11/2007
Edition du 01/11/2007
Edition du 25/10/2007
Edition du 18/10/2007
Edition du 11/10/2007
Edition du 04/10/2007
Edition du 27/09/2007
Edition du 20/09/2007
Edition du 13/09/2007
Edition du 06/09/2007
Edition du 30/08/2007
Edition du 23/08/2007
Edition du 16/08/2007
Edition du 09/08/2007

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html