classement et millesimes
vins du siècle

GUIDE DES VINS DE FRANCE

boutiques Amour du Vin
Guide des Vins
 

Le Guide du vin, les Sélections des meilleurs vins

Edition du 22/05/2008


Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 CHATEAU MAYNE-BLANC, LA PASSION VIGNERONNE

Qualité

Château MAYNE-BLANC

La famille Boncheau produit des vins authentiques et chaleureux, un peu à son image. Une histoire où la continuité s’associe à la passion.


Depuis de nombreuses années, le Château Mayne-Blanc produit des vins qui sont les reflets de leur appellation et de leur terroir. Cette philosophie repose sur deux critères: retenir et sélectionner des raisins d’une qualité incontestable. C’est un engagement courageux tenu aujourd’hui par Charles Boncheau et son épouse, Anne, toujours accompagnés de l’expérience de Jean et Suzy Boncheau qui ont tenu les rênes de l’exploitation pendant de très nombreuses années. Ici, on ne laisse rien au hasard et la famille Boncheau surveille attentivement les 17 hectares du Château Mayne-Blanc en Lussac-Saint-Émilion, les 5 hectares du Château Julien en Bordeaux Rouges et son hectare en Clairet Roseraie du Mayne. Le terroir du Château Mayne-Blanc est argilo-calcaire, avec de l’argile blanche et des bases d’alios et l’encépagement classique (80% Merlot, 15% Cabernet Franc et 5% Cabernet-Sauvignon). La production (50 000 bouteilles) est répartie en deux cuvées. La CUVÉE TRADITION est un vin issu de vignes de 20 à 25 ans de moyenne d’âge, élevé durant une année en barriques de 1 et 2 ans d’âge. Ces 30 000 bouteilles enchantent les amateurs de vins chaleureux, riches, équilibrés, de couleur sombre. C’est un vin de garde qui peut vieillir 10 ans. Cuvée Tradition 2005 : belle couleur rubis très sombre. Le nez est une explosion fruitée (cassis, mûre, myrtille, fraise, cerise) légèrement épicée. La bouche est pleine et croquante, le fruité remarquablement puissant est rehaussé de réglisse et de violette, pain d'épices et cannelle. La finale est longue, déjà adoucie, les tanins très sages. Un vin tout en rondeur typique d'un millésime ensoleillé. Cuvée Tradition 2004 : robe soutenue. Un nez tout en fruits (framboise, cassis) qui explose. Une bouche parfaitement équilibrée, ronde et plaisante. Belle longueur pour un vin au très beau potentiel. Cuvée Tradition 2003 : belle robe soutenue aux légers reflets vieux-rose. Un nez complexe de cuir, de sous-bois et de tabac blond. Une bouche toute en rondeur et en sucrosité apportée par des tanins fondus, d’une grande maturité. Cuvée Tradition 2002 : nez de pruneaux, fruits rouges et épices accompagné d’une bouche puissante et harmonieuse qui révèle une extraordinaire palette de saveurs fruitées. Les tanins sont veloutés, ronds. La CUVÉE SAINT-VINCENT est un vin issu de vieilles vignes de 30 à 45 ans d’âge, et la petite production de quelque 20 000 bouteilles laisse apprécier cette concentration et cette richesse aromatique des vins. Le vieillissement en barriques neuves apporte une belle structure à ce vin. La vinification et le vieillissement sont effectués de façon très traditionnelle, sans traitement chimique, ni mécanique. La puissance du vin s’associe à sa finesse et à sa complexité. D’une belle couleur rubis, ce grand vin de garde accompagne à merveille des viandes rouges. Cuvée Saint-Vincent 2005 : belle robe pourpre rubis foncé. Le nez, finement boisé, est épicé : cannelle, girofle, un peu poivré, pain grillé et tabac blond, puis évolue sur des notes de fruits rouges très mûrs (fraise, cerise). La bouche est très ronde, veloutée, pleine, avec des nuances de petits fruits noirs confits et de dattes sucrées. La finale est longue et puissante au boisé élégamment grillé, beaucoup de suavité. Cuvée Saint-Vincent 2004 : très belle robe. Nez subtil de boisé et de fruits frais. Beaux tanins promettant une superbe bouteille dans les années à venir. Un futur très grand vin. Cuvée Saint-Vincent 2003 : belle robe soutenue. Un nez intense où les notes boisées (café grillé et vanille) relèvent les arômes de fruits cuits (pruneaux, figues). La bouche est construite sur une charpente de doux tanins pas encore fondus, gage d’une très beau potentiel. Cuvée Saint-Vincent 2002 : belle robe rouge, cœur de pigeon. Nez intense, grillé aux notes de pain d’épices et fruits confits (abricot, datte). La bouche, à l’attaque très ronde, évoque le fruit très mûr (fraise, cerise, framboise) en harmonie avec un boisé grillé et vanillé. Les tanins sont savoureux et offrent une belle charpente. Cuvée Saint-Vincent 2001 : très belle robe presque noire. Nez parfaitement équilibré entre un boisé intense mais élégant (vanille, réglisse) et des arômes de petits fruits noirs (myrtille, cassis). Bouche puissante mais soyeuse, le boisé grillé est bien supporté par les arômes de fruits très mûrs. Finale longue et agréable.

   

CHATEAU MAYNE-BLANC, LA PASSION VIGNERONNE


Charly, Anne, Jean et Suzy Boncheau

33570 Lussac
Téléphone : 05 57 74 60 56
Télécopie : 05 57 74 51 77
Email : info@chateaumayneblanc.fr


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

Château DUMON BOURSEAU MILON

Taille en guyot mixte ou double, ébourgeonnage, épamprage, effeuillage mécanique, enherbement et désherbage sous le rang, pratique de la lutte raisonnée... cela explique ce Lussac-Saint-Émilion 2005 (80% Merlot, 15% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon, sols sablo-argileux et argilo-calcaires), médaille d’Argent au Concours de Bordeaux, de couleur grenat, aux tanins équilibrés, au nez subtil dominé par les petits fruits rouges à noyau et les épices, un vin riche et de très bonne garde. Le 2004 est bien typé, corsé, riche en couleur et en arômes, aux notes de fruits macérés en finale, tout en bouche, et s’apprécie très bien aujourd’hui. Le 2003, médaille d’Or au Concours de Bordeaux, est une réussite, avec ces notes de mûre et de griotte, alliant finesse et structure, aux tanins soyeux, de bouche savoureuse et persistante.

Alain Dumon
Malidure
33570 Lussac
Téléphone :05 57 74 63 95
Télécopie :05 57 74 63 95
Email : ch-dumon-bourseau-milon@orange.fr
 

Château d’ETERNES

Domaine de 15 ha sur sol de type argilo-calcaire. Beau Saumur rouge 2004 (vendanges manuelles, 18 mois d’élevage en barriques neuves), charpenté, au nez de groseille, de robe grenat, riche et rond à la fois, épicé en bouche, un vin d’excellente garde (très beau 2000 à ouvrir aujourd’hui). Onctueux Coteaux de Saumur 2003 (2/3 passerillage, 1/3 botrytisé), d’une belle couleur dorée, gras, de charpente souple, tout en élégance, tout en suavité, avec des arômes complexes de pain grillé, de muscade et de fruits confits. Le Saumur brut Méthode Traditionnelle, pur Chenin, est bien équilibré, associant richesse aromatique et persistance, avec ces notes de fleurs blanches et de noix fraîche.

Bernard Pelé

86120 Saix
Téléphone :05 49 22 34 77 et 06 60 65 64 05
Télécopie :05 49 22 34 77
Email : chateau@chateau-eternes.com
 

André PERRET

Belle valeur sûre avec ce Saint-Joseph rouge 2005, issu de vieilles vignes en terrasses, de couleur grenat, qui allie des tanins fermes et fins, au nez intense de fruits rouges mûrs et de sous-bois, et mérite d’être attendu pour profiter de sa structure. Remarquable Condrieu Coteau de Chéry 2005, très agréable, alliant richesse aromatique et persistance en bouche, un vin qui dégage de subtils arômes d’amande et de tilleul, tout en harmonie, ample, d’une jolie finale persistante.


Verlieu
42410 Chavanay
Téléphone :04 74 87 24 74
Télécopie :04 74 87 05 26
 

CHATEAU DE BEAUREGARD



Alain Gourdon
4, rue Saint-Julien
49260 Le-Puy-Notre-Dame
Téléphone :02 41 52 25 33 / 06 08 43 43 73
Télécopie :02 41 52 29 62
Email : chateaubeauregard@vinsdusiecle.com
Site : chateaubeauregard
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
CHATEAU MAYNE-BLANC, LA PASSION VIGNERONNE

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
Château DUMON BOURSEAU MILON
Château d’ETERNES
André PERRET
CHATEAU DE BEAUREGARD

PROVENCE BLANCS : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr



Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :

A LIRE





 ANNONCES


A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE BLANCS
PROVENCE BLANCS

Dans toutes les appellations de la région Provence (et de Corse), on trouve des vins blancs qui méritent d’être mieux considérés tant ils peuvent être savoureux. Ceux qui se distinguent le plus possèdent une typicité évidente, grâce à leurs cépages Rolle (qui se développe particulièrement bien ici, signant quelques-uns des plus plus beaux vins), Ugni blanc, Marsanne, associés ou non aux Clairette, Sémillon ou Sauvignon… Le Classement permet de frapper à la bonne porte pour avoir accès aux meilleurs.

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE
LAFRAN-VEYROLLES
LA LAIDIÈRE
L'OLIVETTE
ROUVIÈRE
MOULIN DES COSTES
PEY NEUF
ROCHE REDONNE
COTES-DE-PROVENCE

MALHERBE
RASQUE
SAINT-ANDRÉ-DE -FIGUIÈRES
BRÉGANÇON
CABRAN
FERRY-LACOMBE
MAIME
CLOS MIREILLE
RÉVAOU
(ROUILLÈRE)
SAINT-MAUR
SAINTE-ROSELINE
SAUVEUSE
TOURNELS
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
OULLIÈRES
ROMANIN
VALLONGUE
GAVELLES
ROBERT
FONSCOLOMBE
AUTRES APPELATIONS

COURONNE DE CHARLEMAGNE (Cassis)
FOGOLAR (B)
MAESTRACCI (C)
COMTE PERALDI (C)
GENTILE (C)
ORRENGA DE GAFFORY (C)
ALISO ROSSI (C)
AUGIER (B)
(CRÉMAT (B))
Clos NICROSI (C)
Clos SAINTE-MAGDELEINE (C)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

FERRAGES*
RIMAURESQ
ROUËT
BARBEIRANNE
MOURESSE*
(SAINT-ALBERT)
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
BEAULIEU
CELLIER DES QUATRE TOURS*
AUTRES APPELATIONS

Clos d'ALZETO (C)
FONTLADE (CV)*
TRIANS (CV)*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

ASPRAS*
CURÉBÉASSE*
LAUNES*
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
AUTRES APPELATIONS

PROVENCE BLANCS

IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement) Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. Comme dans l’ensemble des autres Classements, cela ne remet bien entendu pas en cause le très haut niveau qualitatif du vin le plus réputé (et donc le plus cher). Il esiste également une hiérarchie interne à chaque catégorie, qui décline donc tout naturellement le Classement, les “Premiers” des Troisièmes Grands Vins Classés par exemple étant très proches de la catégorie supérieure.
Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe.
* Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure. (--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes.

© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 15/05/2008
Edition du 08/05/2008
Edition du 01/05/2008
Edition du 24/04/2008
Edition du 17/04/2008
Edition du 10/04/2008
Edition du 03/04/2008
Edition du 27/03/2008
Edition du 20/03/2008
Edition du 13/03/2008
Edition du 06/03/2008
Edition du 28/02/2008
Edition du 21/02/2008
Edition du 14/02/2008
Edition du 07/02/2008
Edition du 31/01/2008
Edition du 24/01/2008
Edition du 17/01/2008
Edition du 10/01/2008
Edition du 03/01/2008
Edition du 27/12/2007
Edition du 20/12/2007
Edition du 13/12/2007
Edition du 06/12/2007
Edition du 29/11/2007
Edition du 22/11/2007
Edition du 15/11/2007
Edition du 08/11/2007
Edition du 01/11/2007
Edition du 25/10/2007
Edition du 18/10/2007
Edition du 11/10/2007
Edition du 04/10/2007
Edition du 27/09/2007
Edition du 20/09/2007
Edition du 13/09/2007
Edition du 06/09/2007
Edition du 30/08/2007
Edition du 23/08/2007
Edition du 16/08/2007
Edition du 09/08/2007
Edition du 02/08/2007
Edition du 26/07/2007
Edition du 19/07/2007
Edition du 12/07/2007
Edition du 05/07/2007
Edition du 28/06/2007
Edition du 21/06/2007
Edition du 14/06/2007
Edition du 07/06/2007
Edition du 31/05/2007
Edition du 24/05/2007
Edition du 17/05/2007
Edition du 10/05/2007
Edition du 03/05/2007
Edition du 26/04/2007
Edition du 19/04/2007
Edition du 12/04/2007
Edition du 05/04/2007
Edition du 29/03/2007
Edition du 22/03/2007
Edition du 15/03/2007
Edition du 08/03/2007
Edition du 01/03/2007
Edition du 22/02/2007
Edition du 15/02/2007
Edition du 08/02/2007
Edition du 01/02/2007
Edition du 25/01/2007
Edition du 18/01/2007
Edition du 11/01/2007
Edition du 04/01/2007
Edition du 28/12/2006
Edition du 21/12/2006
Edition du 14/12/2006
Edition du 07/12/2006
Edition du 30/11/2006
Edition du 23/11/2006
Edition du 16/11/2006
Edition du 09/11/2006

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html