Guide Des Vins De France

Edition du 23/02/2016
 

BASTOR-LAMONTAGNE ET BEAUREGARD

Exemplaires

Château BASTOR LAMONTAGNE

"Nous sommes restés fidèles à notre style de vin sans jamais tomber dans les phénomènes de mode de vins surconcentrés, que ce soit aux Châteaux Saint-Robert en Graves, Pavillon Beauregard à Lalande-de-Pomerol, à Beauregard à Pomerol ou à Bastor-Lamontagne à Sauternes. Nous avons le souci de faire des vins équilibrés.


En 2013, que ce soit à Pomerol ou à Lalande-de-Pomerol, nous avons eu la chance sur la rive droite, de récolter des raisins bien mûrs, c’est dû à nos terroirs précoces. Les vins de Merlot expriment le fruit, ce sont des vins plus souples. Pavillon Beauregard 2013 est en cours d’élevage, le rendement était faible, ce sera un vin plus accessible, avec du fruité, agréable à déguster avant le 2012. Concernant le millésime 2012, nous sommes assez satisfait sur la Rive droite. La maturité était parfaite que ce soit en Lalande ou à Pomerol, mais les volumes sont assez bas, surtout en Bio. Dans les vins, nous obtenons une belle expression aromatique, une belle fraîcheur avec des tanins bien mûrs. Pavillon Beauregard 2012 est très élégant. Grâce à la conversion Bio, nous n’avons pas de surmaturité, mais, au contraire, une expression du fruit amplifiée, fraîche et franche. Une Grande pureté, avec une meilleure définition dans les vins et je m’aperçois que cette authenticité est liée à la culture des raisins en Bio. Pas de lourdeur, pas de “maquillage” que l’on retrouve parfois dans certains vins qui ont trop de surmaturation, ce n’est pas le cas dans les nôtres." - Pomerol Château de Beauregard 2010. Grand vin de belle robe pourpre, très grande complexité aromatique avec des notes de fruits mûrs, de pain d’épice, de violette. Tanins très fins, de la puissance, beau potentiel de garde pour ce vin racé et élégant. - Lalande-de-Pomerol Pavillon Beauregard. Le 2012 est le premier millésime certifié Bio. Les vins ont une belle robe profonde, des notes aromatiques de fruits rouges (framboise et groseille), épicées. Vin très élégant, d’une belle complexité, finement boisé, d’une fraîcheur aromatique très agréable. - Sauternes Château Bastor-Lamontagne : belle robe dorée aux reflets vifs, attaque intense bien soutenue par des notes aromatiques de pêche, poire, abricot confit, gingembre, belle fraîcheur et persistance en bouche pour ce vin très équilibré d’un beau potentiel de garde même si il est agréable dans sa jeunesse.  - Sauternes Les Remparts de Bastor-Lamontagne, robe d’un bel or brillant, vin plein, rond, d’une belle fraîcheur aromatique aux notes de fleur d’oranger, d’écorce d’orange, d’épices. Vin subtil et très harmonieux, idéal pour un début de repas. - Sauternes Château Bordenave, 100% Sémillon : Sauternes classique, assez riche et opulent, élevage et vinification en barriques, une propriété de 5 ha que nous avions en fermage et que nous avons rachetée il y a une dizaine d’années, en conversion Bio. - Sauternes Caprice de Bastor-Lamontagne : robe jaune paille brillante, arômes délicats de poire, note de gingembre. Belle rondeur en bouche, grande fraîcheur agrémentée de notes acidulées, bel équilibre, vin suave et harmonieux à apprécier dans sa jeunesse. Le SO Sauternes est un vin qui est très agréable, élégant, à déguster à l’apéritif, aux délicieux arômes de fruits à chaire blanche (poire), aux notes florales de jasmin, d’acacia. J’ai voulu montrer à la jeune génération que Sauternes n’est pas un vin liquoreux que l’on ne boit qu’au dessert. - Graves Château Saint-Robert Poncet-Deville : d’une belle robe rubis, belle attaque en bouche, souple, tanins soyeux et élégants, note aromatique de moka, vin puissant mais rond, d’une belle finesse avec une finale légèrement épicée. - Graves Château Saint Robert Cuvée Poncet-Deville Blanc : nez intense de pamplemousse, notes vanillées, ample et fin en bouche avec du gras, bonne acidité nécessaire, belle fraîcheur aromatique."

   

BASTOR-LAMONTAGNE ET BEAUREGARD

Directeur : Michel Garat

33210 Preignac
Téléphone : 05 56 63 27 66
Télécopie : 05 56 76 87 03
Email : bastor@bastor-lamontagne.com





> Le palmares des vins


SAINT-EMILION SATELLITES
e_saint-emilion-sat.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
BÉCHEREAU
CHEVALIER-SAINT-GEORGES
ROUDIER
GRAND-CORMIER
VIEUX CHÂTEAU SAINT-ANDRÉ
LA FLEUR GRANDS-LANDES
VIEUX CHÂTEAU DES ROCHERS
PIRON
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

HAUT-SAINT-CLAIR
CHÊNE-VIEUX
VAISINERIE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

GRENIÈRE
MACQUIN
MOULIN DE GRENET
POITOU
TOUR DE GRENET
TOUR DU PAS SAINT-GEORGES
La CLAYMORE
HAUT-PIQUAT
LA JORINE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
VIEILLE TOUR MONTAGNE
PUYNORMOND
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

BEL-AIR
DURAND-LAPLAGNE

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

DUMON-BOURSEAU
CROIX DE CHOUTEAU

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

MONTAGNE
SAINT-EMILION
PUISSEGUIN
SAINT-EMILION

(ERMITAGE GARENNE)
GONTET-ROBIN

LUSSAC
SAINT-GEORGES
SAINT-EMILION

(LA PERRIÈRE)
(VIEUX-BUSQUET)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de GRANDMAISON


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. La vigne est présente depuis longtemps au Domaine de Grandmaison : dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne notre crû alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s’est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polyculture. Grandmaison a aussi fait office de maison de campagne. François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939, quand il sut qu’il était à vendre. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l’actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production. Depuis 1988, c’est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tout deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993. “2013 : grande satisfaction pour cette année, nous précise François Bouquier, les vignes ont bien produit (42 hl/ha en rouges et 48 hl en blancs). Les blancs sont aromatiques et d'une grande finesse, grâce à notre terroir argilo-calcaire qui a fait bénéficier la vigne d'une bonne avancée du cycle végétatif de la vigne. Les rouges  sont assemblés actuellement, ils bénéficient d'une belle tenue, d'un bon équilibre et d'une structure certaine. Le 2013 sera dans la continuité des 2011 et 2012. Si je devais lui donner une note, ce serait 16/20. Pour le 2014, le vin est riche, ouvert, reès volumineux, gras, il se rapproche du 2010. L'élevage en barriques se poursuit, c’est un vin très réussi auquel j'attribuerai la note de 17/20. En 2015, nous proposons le rouge  2011, puis, en mai, le blanc 2014 (le blanc 2013 est déjà épuisé), et le rouge  2012. Nous avons effectué l’arrachage d'un hectare (moitié rouge, moitié blanc) pour le replanter exclusivement  en blanc.” C’est le moment de se faire plaisir avec ce beau Pessac-Léognan rouge 2011, de couleur intense aux reflets noirs, un vin généreux, avec des arômes de fruits rouges et d'épices, et des tanins bien enrobés, typé et persistant. Remarquable 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Le 2008, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale, prometteur également. Le 2007, de couleur grenat aux reflets violine, est tout en bouche, avec beaucoup de structure, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante. Le 2006, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l’humus, aux tanins soyeux, est bien charnu, ample et structuré, de garde. Le 2005, alliant une finesse tannique à une rondeur persistante, est chaleureux, de très bonne évolution. Fidèle à lui-même, le Pessac-Léognan blanc 2012, d'une très belle persistance d'arômes en bouche, avec des nuances de pêche et de tilleul, est tout en distinction. Le 2011, avec cette ampleur caractéristique, alliant charpente et finesse, d'une belle finale aromatique (poire, bruyère...), est à ouvrir sur des escalopes de dinde au citron. Le 2010, rond, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, puissant mais très fin, est tout en finale. Le 2009, avec ces arômes de fruits frais, de grillé et de fleurs, mêle nervosité et gras au palais, un vin toute en nuances et distinction.

Jean et François Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Télécopie :05 56 64 55 24
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr

Domaine CRÊT des GARANCHES


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin, viticultrice, produit du Brouilly et Côte de Brouilly et cultive avec conviction ses 11,60 ha de vignes, cépage Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752. “Depuis plusieurs années, précise-t-elle, le Crêt des Garanches s’est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l’utilisation des insecticides sur son exploitation. Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c’est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui remplit son œuvre. Tous les ans, les vignes, d'une moyenne de 40 ans d’âge, sont vendangées à la main pour les Côtes de Brouilly; les Brouilly, eux, le sont à la machine et à la main. “Millésime 2013 : friand, gouleyant, délicat, un millésime surprenant par sa fraîcheur, nous raconte Sylvie Dufaitre-Genin. Le 2014 est structuré, fruité, les vendanges en septembre lui ont apporté des degrés élevés, entre 12°, 5 et 13°. En 2015, il ne reste presque plus de 2013, uniquement un peu de Cuvée Spéciale, on passe donc aux 2014.” Remarquable Brouilly 2013, issu de vignes de 40 ans vendangées manuellement, élevé durant 7 mois en cuves, racé, de robe violacée, parfumé (cassis, poivre et violette), puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, très persistant et d’excellente évolution. Le 2012 a des tanins fondus, de robe soutenue aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de prune, de bouche mûre et souple. Le 2011 est une réussite, de couleur brillante, équilibré, parfumé, au nez de cassis et d’épices, un vin opulent aux tanins soyeux. Excellent Côte-de-Brouilly 2009, d’une robe rouge cerise limpide, aux arômes subtils où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, très typé, alliant finesse et charpente, un vin de bouche puissante, d’excellente évolution comme en atteste le 2006, aux notes de mûre et de cuir, légèrement épicé, qui poursuit une belle évolution et s’apprécie sur une daube de canard, par exemple. Goûtez le Brouilly 2009, production limitée à 500 bouteilles, élevé 18 mois en fûts de chêne français (neufs), pas filtré, degré naturel 14,4°, un vin de bouche corsée et puissante, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés.

Sylvie Dufaitre-Genin

69460 Odenas
Téléphone :04 74 03 41 46
Télécopie :04 74 03 51 65
Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/cretdesgaranches
Site personnel : www.cretdesgaranches.fr

Fernand ENGEL et Fils


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Quatre générations de vignerons (Fernand, le fondateur, Bernard, son fils, Sandrine et son mari Xavier, et leurs enfants). Agriculture biologique depuis 2001. “Nous avons repris fin 2013 le domaine Claude Freyburger à Bergheim, précise-t-on. Avec ces 9 ha supplémentaires, la surface totalise désormais 63 ha, ce qui en fait le deuxième domaine viticole familial après Schlumberger. Sa capacité est portée désormais à 500 000 cols en Bio. Attaché à son statut de vigneron récoltant, le Domaine Fernand Engel ne pratique pas de négoce et ne l’envisage pas. Quatre Grands Crus couronnent maintenant une gamme très large. Les produits phares du domaine restent les Crémants et surtout les vins liquoreux” Beau Gewurztraminer Clos des Anges de Rorschwihr 2012, riche en arômes de fleurs et d’épices, d’une belle longueur, qui gagne à être conservé pour développer tout son potentiel. Excellent Pinot gris Grand Cru Gloeckelberg 2012, marqué par sa fraîcheur aux papilles et sa persistance aromatique, au nez intense, un vin floral, suave, d’une jolie complexité de senteurs. Le Riesling Grand Cru Praelatenberg de Kintzheim 2011 dégage de subtiles nuances d’amande et de citron, tout en harmonie, d’une jolie finale. Le Meyerhof Pinot noir 2012, de robe rubis, au nez de petits fruits rouges mûrs, est très parfumé, ample, généreux et bien persistant. Remarquable Gewurtraminer Vendanges Tardives blanc 2011, onctueux, au nez intense et franc, où dominent les fruits mûrs, les fleurs et le pain brioché, un grand vin complexe, de très belle évolution. Le Crémant Trilogie Zéro Dosage 2010, parfumé et persistant, allie finesse et structure, une cuvée vive, aux connotations de rose et de fruits secs.


1, route du Vin
68590 Rorschwihr
Téléphone :03 89 73 77 27
Télécopie :03 89 73 63 70
Email : domaine.engel@orange.fr
Site personnel : www.fernand-engel.fr

CHATEAU TOULOUZE


Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans. Découvrez ce Graves de Vayres Grande cuvée 2009 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteille 18 mois après les vendanges, filtration douce), avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, d’excellente garde. Beau 2008, charpenté, bien charnu, avec des senteurs de prune et de groseille, gras, aux tanins savoureux, qui dégage en bouche des connotations de cerise noire et d’humus, de garde.

Jérôme et Alain Cailley
10/12, rue de la Ruade
33450 Saint-Sulpice-et-Cameyrac
Téléphone :05 56 30 85 47
Télécopie :05 56 30 87 29
Email : chateautoulouze@vinsdusiecle.com
Site : chateautoulouze
Site personnel : www.chateauxcailley.com


> Nos dégustations de la semaine

Clos LAPLUME


Bien apprécié ce Jurançon cuvée Esprit d'Ambroisie 2011, élevé en fûts de chêne, charmeur, qui développe un goût minéral où se mêlent des nuances d'amande et de chèvrefeuille, un vin de bouche complexe, suave (11€).
André Laplume

Château de la BRUYÈRE


Au sommet de leur appellation. Le Château, repris en 2011 par la famille Walther, est un ancien fief de l’abbaye de Cluny. Ce vignoble de 30 ha de vignes anciennes implanté sur des coteaux calcaires et très ensoleillés, produit des vins savoureux. La vinification est traditionnelle, le raisin est récolté à maturité et à la main en majorité.
Excellent Mâcon-Igé Vieilles vignes rouge 2011, élevé en fûts de chêne, qui allie structure et finesse, bien typé, de couleur soutenue, au nez concentré de griotte, un vin tout en souplesse mais bien charpenté et d’excellente évolution.  Le Mâcon-Igé blanc Vieilles vignes 2011, pur Chardonnay, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité, très persistante au nez comme en bouche, bien typé, au nez complexe et puissant (fruits frais et secs), est très abordable (8 e). Le Mâcon-Igé blanc 2012, tout aussi séduisant, bouqueté, complexe, associe fraîcheur et structure, au nez citronné avec des nuances de chèvrefeuille. Très agréable, le Mâcon-Igé rosé, développe un nez de fruits frais et de violette, bien corsé mais tout en souplesse.
Goûtez le Bourgogne blanc 2010, élevé en fûts, de bouche ronde et florale, et le Bourgogne rouge 2010, élevé également en fûts, séduisant avec ces notes de framboise et de griotte très mûres, un vin bien équilibré, ample, aux tanins mûrs, tout en bouche. Il y a encore le Mâcon-Igé rouge 2011, de très bonne bouche, charnu, aux tanins structurés et bien soyeux, aux notes de groseille et de sous-bois.
Famille Walther - Scev de la Bruyère

Château du SIRON


Les 2e et 3e générations scellent aujourd’hui leur passion du vin pour travailler autour de ce domaine de 57 ha.
Au sommet de leur appellation avec ce Bordeaux Supérieur Quercus 2010, d’une belle puissance, d’un équilibre soyeux, complexe, avec ces nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche de cannelle très caractéristique. Excellent Bordeaux Supérieur cuvée Réservée 2010, avec des senteurs bien caractéristiques de fruits rouges cuits, légèrement épicé comme il le faut. Le Bordeaux rouge Château Le Siron 2012, bien vinifié, de couleur grenat, de bouche fondue, de bonne charpente, parfait sur un magret grillé. Le 2010 est tout aussi réussi, coloré, alliant charpente et velouté au palais, très parfumé. Goûtez encore le Bordeaux rosé 2013, tout en bouche, aux notes de petits fruits très mûrs.
Le Bordeaux blanc 2014 est une réussite, avec des senteurs de rose, de lis et de fleur d’acacia, suave et nerveux à la fois, très bien vinifié, et je vous le conseille sur des palourdes farcies ou une gelée de coquillages.
Pierre Ginelli
2, Le Siron
33490 Saint-Martin-de-Sescas
Tél. : 05 56 76 44 79
Fax : 05 56 76 43 10
Email : contact@chateausiron.com
www.chateausiron.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013

 



Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Château des PEYREGRANDES


A.MARGAINE


Eugène RALLE


Château des GRAVIÈRES


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


ZOELLER


Domaine de GRANDMAISON


Château du GRAND-CAUMONT


THÉVENET-DELOUVIN


Château CANTENAC


VIDELOT


Château FONTESTEAU


Cru D'ARCHE-PUGNEAU


Château MAUVINON


Domaine de la TOURLAUDIÈRE


BOURDAIRE-GALLOIS


Château BELLE GARDE


Frédéric MALETREZ


De VENOGE


Domaine Franck PEILLOT



DOMAINE ALAIN MICHAUD


SCE DU CLOS BELLEFOND


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CLOS TRIMOULET


CLOS SAINT-PIERRE


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE DE L'AMAUVE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales