Guide Des Vins De France

Edition du 26/01/2021
 

Mas de Daumas-Gassac

Unique

Mas de DAUMAS-GASSAC


Selon Roman Guibert, “le 2018 est un millésime septentrional. Nous avons démarré les vendanges le 3 septembre et avons terminé le 28. Ce fûrent des vendanges très étalées, nous vendangeons plus précocement à cause de notre rosé Frizant. En Languedoc, nous démarrons généralement les vendanges en août. Après des épisodes de mildiou qui nous a causé des pertes de récolte (-35 %) nous avons du mal à gérer une demande croissante… Le Daumas-Gassac n’a jamais été aussi rare ! En 2018, nous avons eu un volume de pluviométrie record ! De janvier jusqu’à juin, c’est ce qui a entrainé le mildiou… le bon côté des choses, c’est que la vigne a une belle réserve d’eau dans le sol. Nous avons finalement obtenu une récolte bien concentrée grâce au bel été qui néanmoins n’a pas été caniculaire. Ce 2018 est un vin sur la fraîcheur et la finesse, c’est un vin velouté, où l’on retrouve de jolis tanins de fruits noirs plutôt que de fruits rouges avec des notes de poivre vert, un vin d’une belle complexité. Mas de Daumas-Gassac rouge 2017 est le 40e millésime de la propriété, donc un millésime chargé en histoire. Il a subi l’impact de la gelée noire du printemps, et donc, les quantités sont moindres. C’est un vin d’une belle structure tannique, avec de l’acidité, c’est dû à nos Cabernets Sauvignons non clonés et aux grandes amplitudes thermiques, des nuits très fraîches et des journées très chaudes que l’on trouve ici, sur notre beau terroir en forme de cirque, un site géologique tout à fait remarquable. Tous ces atouts apportent au vin une grande concentration d’arômes, des notes de sous-bois, de garrigue et de thym frais. Mas de Daumas-Gassac Blanc 2018 offre seulement 50 000 bouteilles ce qui est beaucoup moins que d’habitude. En 2018, nous avons récupéré une parcelle très ancienne que nous avons arrachée puis replantée de Viognier, on retrouve donc un peu plus de Viognier dans l’assemblage (environ 27 %). Notre Blanc 2018 est à mi-chemin entre le 2017 et le 2016. Ce 2018 est un vin avec plus de gras, un peu plus d’acidité donc, un millésime un peu plus tendu, le 2017 était très sec du style du 2001. On retrouve un style assez onctueux très agréable dans ces 2018 avec la présence d’une belle minéralité. L’expression de cette belle fraîcheur incomparable est une caractéristique que l’on retrouve dans les Daumas-Gassac, c’est un vin très désaltérant sans aucune lourdeur. Comme objectifs, nous allons replanter la vigne emblématique du vignoble qui avait été arrachée il y a 7 ans sur une parcelle dénommée Peyrafioc (Pierre à feu en occitan), nous devons aussi gérer la pérennité du domaine… Nous renforçons le lien avec la traction animale pour les labours avec le percheron d’un ami vigneron, notre troupeau de moutons gère l’enherbement, nous plantons aussi beaucoup d’arbres autour des parcelles en accord avec le conservatoire du littoral, pour avoir des barrières végétales, c’est important pour conserver l’éco système et pour maintenir ici les chauves souris qui ont besoin de la présence des arbres pour se repérer. Nous sommes très impliqués dans la sauvegarde du milieu naturel. In fine, tous ces paramètres sont importants pour définir au mieux l’excellence du vin.”

   

Mas de Daumas-Gassac

Famille Guibert
Haute Vallée du Gassac
34150 Aniane
Téléphone : 04 67 57 71 28

Email : contact@daumas-gassac.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de la COMBE AU LOUP


Viticulteurs de père en fils depuis 1870 à Chiroubles, au coeur des crus du Beaujolais, les Méziat sont une légende dans la profession. Albert Méziat est dans les premiers, dans les années 1950, à commercialiser son vin en bouteille (à l'époque, les vins ne sont transportés que dans des fûts). Un domaine de 14 ha, où les vins sont issus pour majorité de vieilles vignes (plus de 40 ans) plantées sur des coteaux granitiques. On s’attache à une viticulture raisonnée et aux techniques de culture respectueuses de l’environnement et de l’écosystème (démarche Terra Vitis). Nathalie et David exploitent le domaine. La certification HVE (Haute Valeur Environnementale) est de niveau 3, obtenue en 2015. “Sans prétendre à l'appellation “bio”, nous élaborons nos vins selon la démarche Terra Vitis. Ainsi, du cep à la bouteille, nous assurons la transparence de nos interventions : c'est la traçabilité. Celle-ci est contrôlée par un organisme certificateur indépendant qui s'assure du strict respect du cahier des charges. Terra Vitis est une démarche qui répond aux critères du développement durable, car elle assure la sécurité alimentaire du produit et le respect de l'environnement.” Remarquable Chiroubles 2018, de jolie teinte, avec cette bouche à la fois vive et souple, très réussi, parfumé et charmeur, ample et riche au palais. Poursuivant sa belle évolution, le 2017, médaille d’Argent concours des Grands Vins du Beaujolais, d’un beau rouge pourpre, présente au nez des arômes de myrtille, de prune, un vin de bouche ronde, alliant souplesse et structure. Le 2016, médaille d’Or concours des Grands Vins du Beaujolais, est corsé, alliant souplesse et complexité aromatique et se savoure avec une échine de porc grillée à la purée d'ail ou un poulet poché froid crème de poivron. Vous aimerez aussi ce Morgon 2017, avec des senteurs de groseille, de fumé et de griotte, riche, aux tanins puissants et soyeux à la fois, long en bouche. Beau 2016, charnu, ample, aux arômes de prune, de très bonne structure, bouqueté, à la fois fruité et de belle charpente. Le Régnié 2018 est vraiment remarquable, avec ces arômes délicats où dominent les petits fruits rouges mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d’épices en finale. Le 2017, où dominent les groseilles et l’humus, associant puissance et finesse, est un vin charnu et bien charpenté. Le Beaujolais-Villages_definition.html" class="lexique" target="_blank">Beaujolais-Villages, généreux, est très aromatique, avec des tanins mûre, de charpente solide et fine à la fois, bien typé. A découvrir également e Beaujolais-Villages_definition.html" class="lexique" target="_blank">Beaujolais-Villages blanc, 100% Chardonnay, parfait, notamment, sur un merlan à la crème aux fines herbes ou des fruits de mer aux pâtes fraiches.

Nathalie et David Méziat
Earl Méziat Père et Fils - 56, rue de la Bascule
69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 04 24 02
Email : david.meziat@meziat.com
Site personnel : www.meziat.com

Château de ROQUEBRUNE


Au sommet. Une propriété familiale depuis plus de 5 générations. L’encépagement se compose de 65% de Merlot, 15% de Cabernet-Sauvignon et de 20% de Cabernet franc, vendanges manuelles. Le travail régulier de la terre, dans le respect de l'environnement, est privilégié, excluant tout désherbant chimique et tout traitement chimique systémique. C'est l'observation permanente du vignoble qui détermine les interventions. La faune présente dans le vignoble atteste de l'équilibre naturel obtenu. Sur le terrain, donc, pas de désherbant chimique, l'herbe ne pousse pas parce que son vigneron travaille la terre. Il la retourne plusieurs fois par an, avec des charrues appropriées. Florent Guinjard est un enfant du vignoble bordelais. Un vrai ! Sa passion pour le vin, il a à cœur de la partager avec le plus grand nombre. Il aime par-dessus tout faire découvrir la diversité étonnante des vins qu'il produit sur son domaine. A la tête d'une propriété qui appartient à sa famille depuis 1880, il perpétue à la fois la tradition tout en faisant progresser, année après année, sa technique de vinification en s'entourant des conseils des meilleurs œnologues bordelais pour offrir un vin haut de gamme à un prix accessible. Sa volonté : produire des vins fruités, fins très peu boisés. Sa marque de fabrique : le fruit. “D'une étendue de 11,2 ha, précise Florent Guinjard, le vignoble est regroupé autour du chai. Il est situé sur le plateau sablo-limoneux et caillouteux se trouvant au nord-est de Libourne. Nous travaillons 10,5 ha, avons augmenté la capacité de notre cuverie pour pouvoir vinifier tous les raisins que nous produisons. En 2009, nous nous sommes équipés d'une thermo-régulation pour mieux maîtriser la température de nos fermentations. En 2010, pour améliorer notre qualité et être respectueux de notre récolte, nous avons acheté un nouveau pressoir. En 2012, dans une démarche écologique, nous nous équipions d'une aire de lavage, et de cuves de stockage des effluents. La même année nous remettions en état 1 ha de vignes, en l'arrachant et la replantant. Puis, en 2014, nous avons remis en état 1 ha de vignes, que nous replantons avec notre propre Merlot sélectionné.” Cette année Florent Guinjard propose “à la vente ses Lalande-de-Pomerol 2014, 2015 et 2016. Les vendanges 2019 se sont bien déroulées, malgré un épisode de sécheresse qui nous a fait perdre 7 hectolitres à l’hectare, bien sûr à cause des séquences de beau temps, la gestion des mauvaises herbes a été compliquée car elles se sont développées, mais en contre partie, nous avons utilisé moins de traitements que d’habitude. Le millésime 2019 a une intensité aromatique exceptionnelle et des degrés élevés. Ce sera un grand vin de garde supérieur au 2018.” Franchement, son Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2016 est vraiment superbe, dense et bien charnu, qui associe couleur et structure, avec ces notes caractéristiques de cerise et d’humus, charpenté, aux tanins mûrs, de bouche puissante et savoureuse, et d'excellente garde. Il en est de même pour son 2015, au nez de cerise mûre, avec des senteurs de groseille et de cuir, est un vin généreux et harmonieux, de robe carmin intense, et développe une bouche persistante avec ces notes d’épices et de myrtille, aux nuances de fumé. Le 2014, a des arômes de fruits macérés et d’épices, une belle teinte grenat, un vin dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution.  Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin.

Florent Guinjard
6, route des Galvesses
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :06 62 15 08 92
Email : chateauderoquebrune@lalande-pomerol.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauderoquebrune
Site personnel : www.chateauderoquebrune.com

Domaine de GRANDMAISON


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. La vigne est présente depuis longtemps au Domaine de Grandmaison : dès le XVIIIe siècle, Monsieur de Belleyme, Ingénieur cartographe du Roi Louis XV, mentionne notre crû alors appelé Barreyre. Au fur et à mesure des époques, la production de vin s’est parfois interrompue, (à cause du gel, du phylloxéra), et a parfois fait place à la polycultureGrandmaison a aussi fait office de maison de campagne. François Bouquier, qui avait dû quitter son Cantal natal au début du vingtième siècle, y fit quelquefois les vendanges et acquit le domaine en 1939, quand il sut qu’il était à vendre. Puis, à partir de 1970, Jean (son fils) et son épouse Françoise reconstituèrent le vignoble et entreprirent la construction de l’actuel cuvier. Grandmaison entrait alors à nouveau en production. Depuis 1988, c’est François (leur fils) qui vinifie et avec son épouse Mayi, tous deux se consacrent à la propriété familiale depuis 1993.
“Nous présentons à la vente en 2020, les Pessac-Léognan rouge 2015 et 2016, et en blanc les Pessac-Léognan2018 puis 2019, nous précise François Bouquier. Pour nous, les vendanges 2019 ont bénéficié d’un climat très favorable, elles ont commencé le 9 Septembre pour se terminer le 6 Octobre, état sanitaire parfait, excellente récolte quantitative en rouge, un peu moins en blanc. Le 2019 est un vin charnu, riche, complexe, des degrés alcooliques importants, expressif, bien équilibré aussi bien en blanc qu’en rouge, il ressemblerait d’après nous, au 2009 mais avec moins d’opulence.” Fidèle à lui-même, ce Pessac-Léognan rouge 2016 est une réussite, développant des tanins mûrs, un vin savoureux, charmeur, à la fois riche et souple, très équilibré, au bouquet intense avec des notes de sous-bois, de groseille et de cerise mûre, de bouche ample. Beau 2015, où la structure prédomine, au nez puissant avec des notes de mûre et d’humus, bien charnu comme il se doit, de très bonne charpente, aux tanins harmonieux, un vin distingué, ample, de bouche pleine. Le 2014, au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes intenses de fruits rouges surmûris, aux tanins amples mais bien fondus, il est très harmonieux. Superbe Pessac-Léognan blanc 2018, riche, très floral, très parfumé, d’une longue finale, avec des nuances de pamplemousse et de pain grillé. Remarquable 2016, gras, dense, ample, aux nuances de pomme et de fruits secs, de bouche suave, mêlant finesse et persistance. Le 2015, au nez délicat, aux connotations d’agrumes et de fleurs blanches, est tout en élégance.

François et Mayi Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr

CHAMPAGNE JACQUES DEFRANCE


Depuis 1867, quatre générations se sont succédées sur des climats renommés. Louis, Roger, Jacques et, aujourd'hui, Christophe Defrance, tirent de leurs terroirs les meilleurs assemblages. Au-delà des perles effervescentes, la famille DEFRANCE a depuis de longues dates le privilège et l'art de vinifier le fameux Vin Rosé des Riceys. Le domaine est composé essentiellement des cépages Pinot noir et Chardonnay. Christophe Defrance en collaboration avec son épouse Marie-Dominique depuis une vingtaine d’années, et plus récemment avec sa fille Anne-Sophie, ont fait évoluer les pratiques culturales pour extraire toutes les richesses de leur terre d’appartenance dans le respect de la nature et du terroir. Aujourd’hui, insecticides, antibotrytis et herbicides ne sont plus utilisés et la totalité des sols est cultivée mécaniquement. Depuis 2017, le Champagne Jacques DEFRANCE est certifié Terra Vitis. La Maison vous propose : Le Brut Millésime 2007 : une référence dans sa région. Aux arômes intenses à dominante d’amande, très bien dosé, élégant et charpenté, très fin avec des notes florales et fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, ce champagne rond et agréable possède une mousse fine et abondante. Le Brut Tradition : fruité et fin, une cuvée ample et mature avec des notes de lys et de poire. Le Brut Exception (100 % Pinot Blanc) : frais avec des notes de fruits secs, de fleurs d’acacia, d’abricot, de pêche et d’ananas ; il laisse apparaître une mousse persistante. Le Brut Rosé : gourmand, il développe des notes de petits fruits rouges à maturité. Jolie finale fraîche et fruitée. Le Vin Rosé des Riceys 2010 : robe claire et soyeuse, au nez subtil et persistant avec des arômes de fraise et de confiture de prune. La bouche est souple avec des nuances de mûres et de fruits kirschés. Vous pourrez également découvrir les cuvées Native Solera-Brut, Native Extra-Brut, Native Rosé-Brut, la Cuvée Brut Excellence (100 % Pinot Noir), le Brut Prestige et le Brut Nature.


28, rue de la Plante
10340 Les Riceys
Téléphone :03 25 29 32 20
Email : champagne-jacques-defrance@wanadoo.fr
Site : champagnejacquesdefrance
Site personnel : www.champagnejacquesdefrance.com


> Nos dégustations de la semaine

P. LANCELOT-ROYER


Peut monter dans le Classement. Un vignoble de 5 ha et une exploitation créée en 1960 par Pierre Lancelot, reprise en 1996, par sa fille Sylvie et son gendre Michel Chauvet. Les caves sont creusées dans la butte de craie juste derrière la maison. Le pressoir se trouve au sommet de la butte, le moût est acheminé dans les cuves par gravité.
Sélectionné depuis de nombreuses années et on le comprend avec ce très beau Champagne Millésime 2012, 100% Chardonnay, 100% Grand Cru Cramant, au nez dominé par les fruits blancs frais et le pain brioché, avec cette pointe de fraîcheur persistante, de belle couleur jaune ambré, est un vin généreux et charmeur.
Toujours belle cuvée Dualissime Blanc De Blancs Grand Cru, 100% Chardonnay, 85% récolte de 2013 et 15% de vins de réserve vieillis en cuves émaillées, de belle robe, avec des notes de fruits frais et d?épices, de mousse fine, qui allie richesse aromatique et persistance, à goûter sur un turbot. Agréable Blanc De Blancs cuvée de Réserve R.R, 100% Chardonnay, 65% récolte de 2015 et 35% de vins de réserve vieillis en foudre, c?est un Grand Cru pur Chardonnay, est d?une bonne rondeur et avec un bouquet très aromatique aux connotations de fleurs blanches et de citronnelle, bien dosé. Le brut cuvée des Chevaliers Grand Cru, 100% Chardonnay et 100% Grands Crus, 65% récolte de 2013 et 35% de vins de réserve vieillis en foudres, est tout en bouche, aux connotations fruitées persistantes avec des nuances de mûre, mêlant rondeur et charme, dense et finement bouqueté.

Sylvie Lancelot et Michel Chauvet
540, rue du Général-de-Gaulle
51530 Cramant
Tél. : 03 26 57 51 41
Email : champagne.lancelot.royer@cder.fr
www.vinsdusiecle.com/lancelotroyer
 


Guénaël JAMBON


Domaine de 20 ha. Guénaël Jambon s?est installé au domaine en 2001, après des études de viticulture et œnologie en Bourgogne. Il a ensuite étendu la propriété notamment sur la Côte du Py en 2004 suite à la reprise du Domaine des Roches du Py puis en 2007 au « Grand-Cras » et enfin en 2012 avec l?acquisition de Morgon.
Belle découverte avec ce Morgon Côte du Py Réserve, élevage en cuves et en foudres de chêne, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin qui poursuit une très belle évolution (10 €). Le Morgon rouge Côte du Py Dame de la Côte, élevage en fûts et demi-muids pendant 10 mois, est puissant, avec des connotations complexes de mûre et de poivre, de couleur soutenue, au nez de fruits cuits et d?humus, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde, bien typé (12,50 €).
Joli Fleurie 2018, élevage en cuves et en foudres de chêne, avec des notes de mûre et de poivre, de bouche à la fois puissante et ronde, d?une belle couleur rubis prononcé (10 €).

Les Roches du Py - Morgon Le Haut
597, route de la Chaponne
69910 Villié-Morgon
Tél. : 06 03 49 73 06
Email : guenael-jambon@wanadoo.fr
www.domainejambon.com
 


TERRES d'HACHENE



> Les précédentes éditions

Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019
Edition du 30/07/2019
Edition du 23/07/2019
Edition du 16/07/2019

 



Domaine René CACHEUX et Fils


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château MIRE-L'ÉTANG


Domaine Guy BOCARD


Château BELLE GARDE


Domaine Alain GEOFFROY


Château MAYNE LALANDE


Château HAUT-MARBUZET


ELLNER


Château de CHANTEGRIVE


Château de MAUVES


Château VALENTIN


Domaine La CROIX CHAPTAL


Château FONTESTEAU


Château BELLES-GRAVES


Cave REAL


Maison ZOELLER


LEJEUNE-DIRVANG


Château BEYNAT


Philippe LECLERC


Domaine Guy ROBIN


ROYER Père et Fils


Château La CAMINADE


Château CHENE-VIEUX


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Michel et Sylvain TÊTE


Vignobles GASSIES-GAUTEY


DARTIGALONGUE


P. LANCELOT-ROYER


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château La GALIANE


Domaine de TERREBRUNE


HUBER et BLÉGER



CEDRIC CHIGNARD


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE ALARY


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU REDORTIER


CLOS TRIMOULET


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


HENRY NATTER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales